Canon de 120 mm L modèle 1878

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canon de Bange de 120
ou
Canon de 120 mm Long modèle 1878
Image illustrative de l'article Canon de 120 mm L modèle 1878
Canon de 120 L modèle 1878 exposé au musée finlandais de l'Artillerie de Hämeenlinna. L'armée finlandaise utilisera ces canons sous la désignation "120 K78-16 ".
Caractéristiques de service
Type Canon de place et de siège
Service 1878 - 1944
Utilisateurs Drapeau de la France France
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Guerre d'hiver
Guerre de continuation
Production
Concepteur Drapeau : France Colonel Charles Ragon de Bange
Année de conception 1878
Constructeur Drapeau : FranceAteliers de Tarbes (A.T.S)[1]
Exemplaires produits 2 296 exemplaires environ[2]
Coût unitaire 8 250 francs or[3]
Variantes Canon de 120 mm L 1878-16
Caractéristiques générales
Poids du canon seul 1 200 kg
Poids du canon et de l'affût 2 750 kg (Affut de siège et de place (SP) )[3]
Longueur du canon seul 3,25 m
Longueur en calibre L/25.58
Longueur du canon et de l'affût 5,1 m (Affut de siège et de place (SP))[3]
Support Affût de siège et place (SP) Mle 1878
Calibre 120 mm
Cadence de tir 1 coups / min [3]
Vitesse initiale 484 m/s
Portée maximale 8 975 m (Affut de siège et de place SP Mle 1878)[3]
Munitions Obus à gargousse de 18,3 kg (Obus ordinaire en fonte mle 1878) à 20,35 kg ((Obus allongé mle 1890) (Voir article)
Alimentation Chargement manuel par la culasse
Hausse −17° à +30° [3](Affut de siège et de place (SP) modèle 1878
Azimut 65° (Affut de siège et de place SP Mle 1878)[3]
Mécanisme Tube à frettes
Culasse à vis système De Bange
Mise à feu par étoupille et cordon de tir
Syst. d'absorption du recul Frein hydraulique de plateforme modèle 1883 sur affut de siège et de place (SP)
Course de recul 90 cm (max)
Pas de rayure 28 rayures à pas progressif inclinées à 7°
Servants 5
Organe de visée Réglette de pointage

Le canon de 120 mm L modèle 1878 est une pièce d'artillerie française de la fin du XIXe siècle conçue par Charles Ragon de Bange. Aussi appelé canon de Bange de 120, il possède un canon rayé en acier à chargement par la culasse.

Conception[modifier | modifier le code]

Le canon de 120 L est similaire à son homologue de 155 mm, mais est plus maniable. Cependant, il doit disposer lui aussi d'une plateforme de tir durant son utilisation. Sa cadence de tir est progressivement améliorée, notamment grâce à l'ajout d'un frein hydraulique à l'affût et à la plateforme de tir[3]. Sa portée est augmentée d'un tiers entre la fin du XIXe siècle et la fin de la Première Guerre mondiale.

Service[modifier | modifier le code]

En août 1914, 125 canons de 120 mm de Bange sont affectés aux cinq régiments d'artillerie lourde, en attendant la production de matériels plus modernes (105 et 120 longs). Si chaque pièce est approvisionnée à la mobilisation à 450 coups, il y a un total de 1 280 000 obus en stock[4].

Malgré sa conception déjà ancienne (40 ans), il est massivement utilisé pendant la Première Guerre mondiale, à cause des nombreuses pertes subies par l'artillerie française[n 1]. Il est ensuite utilisé par d'autres pays pendant la première moitié du XXe siècle, telle la Finlande durant la guerre d'Hiver. Durant la Seconde Guerre mondiale, il équipe les forts du système Séré de Rivières des Hauts-de-Meuse (fort de Troyon et fort de Liouville) avec entre autres 92 pièces dans les régiments d'artillerie de position, avant d'être réutilisé par les Allemands[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 2 750 canons seront perdus durant les 16 premiers mois de la guerre, sur un parc total de 4 800[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.musee-armee.fr/collections/base-de-donnees-des-collections/objet/canon-de-120-mm-modele-1878-du-systeme-de-bange.html
  2. Fiche du De bange de 120 L sur passioncompassion1418.com
  3. a b c d e f g h et i Fiche descriptive du Canon de 120 L De Bange sur fortiffsere.fr
  4. Maurice Naërt, Lefranc, Gratien Laxague, Jean Courbis et J. Joubert, Les armées françaises dans la Grande guerre, vol. 1, t. 1 : Les préliminaires, La bataille des frontières, Paris, Impr. nationale, , 602 p. (notice BnF no FRBNF41052951, lire en ligne), p. 522.
  5. (en) « French 120mm Cannon Model 1878 », sur landships.freeservers.com (consulté le 21 août 2012)
  6. « Artillerie lourde », sur http://www.verney-grandeguerre.com (consulté le 10 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :