Mortier de 270 mm modèle 1885

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mortier de 270 mm modèle 1885
Image illustrative de l’article Mortier de 270 mm modèle 1885
Mortier de 270 mm modèle 1885.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Type Artillerie lourde de siège
Munitions Obus de 270 mm
Fabricant Charles Ragon de Bange
Période d'utilisation 1885
Durée de service 1885 - ??
Production 32 exemplaires[1]
Poids et dimensions
Masse (non chargé) canon: 5 800 kg[1]
affût: 10 700 kg
Longueur du canon 10 calibres (3,35 m)[2]
Caractéristiques techniques
Architecture Chargement par la culasse
Portée maximale 8 000 m[1]
Cadence de tir 1 coup /2 minutes [3]
Vitesse initiale 155 m/s à 355 m/s[2]
Variantes Mortier de 270 Mle 1889

Le mortier de 270 mm modèle 1885 est une pièce d'artillerie française de la fin du XIXe siècle conçue par Charles Ragon de Bange. Aussi appelé mortier de Bange de 270, une version pour la défense côtière sera produite à partir du même canon en 1889.

Conception[modifier | modifier le code]

Le 11 mai 1874, le ministère adopte les calibres de 120, 155, 220 pour les canons, ainsi que les mortiers de 220 et 270. Le tracé définitif du mortier de 270 est arrêté le 24 mai 1878[3]. La production commence en 1885.

Le mortier de 270 modèle 1885 possède un canon rayé en acier à chargement par la culasse de 5 800 kg. Il possède un affût à galet, monté sur une plateforme à glissière de 10 700 kg, ainsi qu'un frein de recul hydropneumatique semblable à celui du mortier de 220 Modèle 1880[1].

Service[modifier | modifier le code]

Il est en service lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale, et est la plus grosse pièce d'artillerie de l'armée française, en-dehors du canon de 340 mm sur rails[2].

24 pièces sont encore en réserve lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Mortier lourd de 270mm modèle 1885 », sur lemairesoft.sytes.net (consulté le 21 août 2012)
  2. a b et c « Le mortier de 270 modèle 1884 », sur fortiffsere.fr (consulté le 14 septembre 2012)
  3. a et b « Le système Ragon de Bange », sur fortsteynard.com (consulté le 14 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]