Canard des Bahamas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anas bahamensis

Le Canard des Bahamas ou Pilet des Bahamas (Anas bahamensis) est une espèce de canard de surface d'Amérique, des Caraïbes et des Galápagos[1]. Certains des spécimens de ces espèces sont partiellement migrateurs, nidifiant en Argentine et hivernant plus au nord.

Description[modifier | modifier le code]

À l'instar de nombreux canards de l'hémisphère sud, il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Ce canard est principalement brun avec des joues blanches, la première partie du bec rouge bordé de noir et la seconde partie grise[1]. Il ne peut pas être confondu avec un autre canard de sa taille.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le canard des Bahamas se nourrit de plantes aquatiques et des petites créatures de surface obtenues en plongeant. Ils nichent à même le sol, près de l'eau.

Ces canards vivent en couples ou en petits groupes.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit sur le continent américain : son aire de répartition s'étendant du sud-est de la Floride (voire au Texas) jusqu'en Argentine.

Il peut être aperçu en Europe (France...), il s'agit alors de spécimens, ou de leur descendants, échappés de parc ornithologique.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les zones humides avec un important degré de salinité, telles que les lacs saumâtres, les estuaires et les mangroves.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite et nommé pour la première fois par Carl von Linné dans son Systema Naturae en 1758[2]. Son nom n'a pas changé depuis.

Trois sous espèces sont reconnues[3] A. b. bahamensis aux Caraïbes, A. b galapagensis aux Galápagos, et la sous-espèce la plus grande A. b. rubirostris dans le reste de l'Amérique du Sud.

Une variété dite argentée est considérée en France comme domestique[4]. Ce sont des canards d'ornement.

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Anas bahamensis bahamensis Linnaeus 1758 ;
  • Anas bahamensis galapagensis (Ridgway) 1890 ;
  • Anas bahamensis rubrirostris Vieillot 1816.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Steve Madge et Burn, Hilary, Wildfowl: An Identification Guide to the Ducks, Geese and Swans of the World (Helm Identification Guides), Christopher Helm,‎ (ISBN 978-0-7470-2201-5), p. 224-225
  2. (la) C Linnaeus, Systema naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. EditioA. rostri extremo dilatato rotundato, ongue incurvo. decima, reformata., Holmiae. (Laurentii Salvii).,‎ , p. 124 :

    « A. grisea, rostro plumbeo: macula laterali fulva, macula alarum viridi luteaque. »

  3. (ITIS, 2008)
  4. « ESPÈCES, RACES ET VARIÉTÉS D'ANIMAUX DOMESTIQUES. : Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques NOR: DEVN0650509A », sur animaux-fr.com, ANIMALERIE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE