Callicebus ornatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plecturocebus ornatus

Callicebus ornatus
Description de cette image, également commentée ci-après
Callicebus ornatus dans un zoo en Colombie.
Classification selon HMW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Micro-ordre Platyrrhini
Famille Pitheciidae
Genre Callicebus

Nom binominal

Callicebus ornatus
(Gray,1866)

Synonymes

  • Plecturocebus ornatus

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2c; B1ab(ii,iii) : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Callicebus ornatus (syn. Plecturocebus ornatus) est un singe du Nouveau Monde de la famille des Pitheciidae.

Ce primate présente de nombreuses similarités avec le Titi roux (Callicebus cupreus) et a parfois été considéré comme l'une de ses sous-espèces, ou comme un membre du « groupe de cupreus». Une révision taxinomique des callicèbes publiée en 2016 a proposé de reclasser ce groupe dans un nouveau genre : Plecturocebus[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition géographique

Cette espèce se trouve dans l'est de la Colombie, dans le département de Cundinamarca (Medina) au nord aussi loin que le bas du Río Upía/Río Meta,et au sud dans le département de Meta.

Population[modifier | modifier le code]

Robinson (1977) ont enregistré une densité de population de 5 Callicebus ornatus /km²[2].

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Callicebus ornatus peut vivre dans un large éventail d'habitats, bien que certaines espèces présentent des préférences d'habitat, par exemple Callicebus lucifer est rapporté préférer les forêts de sable blanc (E. Heymann comm. pers., 2008) et Callicebus donacophilus les forêts sèches ou les forêts tropophiles (Ferrari et al. 2000;.. R. Wallace, comm). Les membres des groupes de Callicebus moloch et de Callicebus cupreus sont considérés comme tolérants à la perturbation de l'habitat causée par l'activité humaine ou des inondations saisonnières (van Roosmalen et al . 2002). Callicebus ornatus se produit généralement dans les forêts tropicales de plaine (auvent 15-20 m) (Defler 2004) et les habitats perturbés (Mason 1968). L'écologie de cette espèce a été étudiée dans le département de Meta par Mason (1965, 1966a, 1966b, 1968, 1971) et Robinson (1977, 1979a, 1979b, 1981, 1982a, b).Polanco (1992) et Porras (2000) ont étudié une population près de la rivière Duda[2].

Callicebus ornatus est principalement frugivore.

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

Cette espèce se trouve dans une zone soumise à la colonisation humaine intense qui a été soumis à la destruction généralisée de l'habitat et la fragmentation[2]. Cette espèce se trouve dans le Parc National de La Macarena et le parc national Tinigua. Bien que certaines populations se trouvent dans des zones protégées, les activités de guérilla,il est difficile de contrôler ces zones (T.Defler,comm.). Elle est inscrite à l'Annexe II[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hazel Byrne, Anthony B. Rylands, Jeferson C. Carneiro et Jessica W. Lynch Alfaro, « Phylogenetic relationships of the New World titi monkeys (Callicebus): first appraisal of taxonomy based on molecular evidence », Frontiers in Zoology, vol. 13,‎ (PMID 26937245, PMCID 4774130, DOI 10.1186/s12983-016-0142-4, lire en ligne, consulté le 24 mars 2016)
  2. a b c et d http://www.iucnredlist.org/details/39928/0/ Site de l'IUCN..