Bruche de la fève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bruchus rufimanus

Bruchus rufimanus (bruche de la fève ou bruche de la gourgane) est une espèce d'insectes de la famille des Chrysomelidae (ordre des coléoptères), dont les larves se développent à l'intérieur des graines de fèves et fèveroles les rendant inaptes à la consommation.

Cette espèce est voisine de la bruche du pois mais est plus strictement inféodée à la fève (Vicia faba).

Description[modifier | modifier le code]

La bruche de la fève est un petit insecte de 4 à 5 mm de long.

Biologie[modifier | modifier le code]

Le cycle biologique de cette espèce ne comprend qu'une génération annuelle.

Les adultes pondent leurs œufs à la surface des gousses au printemps (fin mai -début juin dans les régions tempérées de l'hémisphère nord).

Dès leur éclosion, les larves pénètrent dans les gousses puis dans les graines où elles poursuivent leur développement pendant trois mois. Elles perforent les graines avant de se nymphoser. Le plus souvent les insectes restent dans les graines jusqu'au printemps suivant.

Dégâts[modifier | modifier le code]

Les insectes adultes vivant seulement quelques jours en se nourrissant du pollen des fleurs, causent peu de dégâts.

En revanche la présence de larves dans les graines, repérables à l'ouverture circulaire visible à la surface de ces dernières, les rend impropres à la consommation humaine et entraînent leur déclassement. Selon les réglementations en vigueur, variable selon les pays, ce déclassement intervient au-delà d'un seuil de 1,5 à 3 % de grains bruchés. Le prix de vente des graines baisse alors sensiblement (par exemple de 140 à 90 €/t) entraînant un préjudice certain pour les producteurs.

En outre la présence de grains bruchés favorise l'infestation des cultures suivantes.

Moyens de lutte[modifier | modifier le code]

La lutte contre la bruche de la fève fait appel essentiellement aux insecticides, mais ceux-ci n'étant efficaces que contre les insectes adultes, il faut traiter les cultures, en un ou plusieurs passages, dès que les gousses commencent à se former. Ces insectes étant très mobiles, il est nécessaire de traiter simultanément toutes les parcelles dans une région donnée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :