BrowserChoice.eu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BrowserChoice.eu
Importez le logo de ce site Web
Importez le logo de ce site Web

URL http://browserchoice.eu/
Commercial Non Non
Langue(s) Français (entre autres)
Inscription Non
Créé par Microsoft
État actuel En activité

BrowserChoice.eu, aussi appelé ballot screen ou écran de choix du navigateur, est un site Web de Microsoft permettant de choisir son navigateur Web, lancé en mars 2010[1].

Il est le résultat d'un procès intenté par l'Union européenne à Microsoft pour abus de position dominante.

Écran de choix du navigateur[modifier | modifier le code]

À l'installation d'un système d'exploitation de Microsoft dans l'Union européenne, ou par le biais d'une mise à jour pour ceux installés avant l'apparition de BrowserChoice.eu, une fenêtre s'ouvre (une icône sur le bureau apparaît si elle est fermée), affichant une page web permettant de choisir parmi 12 navigateurs.

Les 5 premiers sont toujours les 5 principaux navigateurs, affichés aléatoirement :

Ensuite, viennent, également affichés entre eux dans un ordre aléatoire :

Efficacité[modifier | modifier le code]

Cependant, il y a de grandes chances que quand l'utilisateur verra la fenêtre de BrowserChoice.eu :

  • Il la fermera (ce qui aura l'effet de garder Internet Explorer, si BrowserChoice.eu est amené par mise à jour).
  • Il cliquera sur le premier choix.
  • Il cliquera sur Google Chrome, ayant probablement déjà vu le logo de Google, si c'est son moteur de recherche.
  • Il cliquera sur Internet Explorer, s'il l'utilisait déjà avant.

De plus, ce que disent les textes décrivant les navigateurs sur BrowserChoice.eu se ressemble beaucoup.

Péripéties[modifier | modifier le code]

  • 2012 : disparition (de Windows 7) durant 19 mois[2] de l'écran que « La commission Européenne avait obligé Microsoft à retourner jusqu'en 2014 le fameux « ballot screen » permettant au consommateur de choisir quel navigateur devait être installé puis configuré par défaut »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Microsoft se frottera à la concurrence », Que choisir (magazine),‎ 20 décembre 2009 (consulté le 6 septembre 2012)
  2. (fr) « Microsoft corrige le bug d'écran d'installation des navigateurs », Clubic,‎ 6 septembre 2012 (consulté le 6 septembre 2012)
  3. (fr) « Microsoft vs Bruxelles : un bug dans l'écran d'installation des navigateurs », Clubic,‎ 17 juillet 2012 (consulté le 6 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]