Breno Borges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodrigues (homonymie) et Borges.

Breno
Image illustrative de l’article Breno Borges
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil Vasco da Gama
Numéro 30
Biographie
Nom Breno Vinicius Rodrigues Borges
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (29 ans)
Lieu Cruzeiro (SP, Brésil)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
2003-2007 Drapeau : Brésil São Paulo FC
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2007Drapeau : Brésil São Paulo FC 36 (2)
2008-2012 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 21 (0)
2010-2011 Drapeau : Allemagne 1. FC Nuremberg 08 (0)
2015-2017Drapeau : Brésil São Paulo FC 05 (1)
2017Drapeau : Brésil Vasco da Gama25 (1)
2018-Drapeau : Brésil Vasco da Gama00 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008 Drapeau : Brésil Brésil olympique 08 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Breno Vinicius Rodrigues Borges, plus connu sous le nom de Breno, est un footballeur brésilien né le 13 octobre 1989 à Cruzeiro (État de São Paulo).

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Révélé dans les équipes de jeunes du São Paulo FC, il accède à l'équipe première en 2007, avec laquelle il est sacré champion du Brésil et élu meilleur défenseur central du championnat. En décembre de cette même année, il est transféré au Bayern de Munich pour 12 millions d'euros. Il ira au club lors de ses 18 ans car le règlement de la ligue de football brésilienne interdit tout départ de mineur vers un autre continent. Le 2 janvier 2010 il rejoint le 1. FC Nuremberg pour un prêt de 6 mois. Il subit une grave blessure qui l'empêche de s'aguerrir dans la Bundesliga.

Au terme de ce prêt, il retrouve le Bayern Munich pour la saison 2010-2011, mais joue relativement peu sous les ordres de Louis van Gaal (13 matchs en championnat). Il dispute les huitièmes de finale aller et retour face à l'Inter Milan durant lesquels il est au supplice au marquage de Eto'o. Un retour au Brésil semble de plus en plus évident pour lui compte tenu de ses difficultés à s'imposer dans le club bavarois.

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

Le joueur bavarois vit une saison 2011-2012 très compliquée ; entre l'incendie de son domicile, pour lequel la police le place sous contrôle judiciaire et son mal-être déclaré au sein de la réserve du Bayern Munich, qui lui vaut un avertissement du président Karl-Heinz Rummenigge[1].

Il est condamné à 3 ans et 9 mois de prison pour avoir intentionnellement incendié sa villa afin d'obtenir de l'argent de son assurance[2]. Purgeant sa peine, en 2012, le joueur s'engage pour revenir à son club formateur São Paulo FC, jusqu'en 2015. Libéré pour bonne conduite le 13 décembre 2014[3], il rejoint l'équipe brésilienne le 19 décembre[4].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Le 22 janvier 2008, Breno a été convoqué pour la première fois en Équipe du Brésil par Dunga pour le match amical face à l'Irlande du 6 février 2008[5]. Cependant, il n'entre pas en jeu. La même année, il est retenu dans l'équipe olympique brésilienne qui a décroché la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Pékin. Il est même titulaire en défense centrale au côté du joueur de Sao Paulo, Alex Silva.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Brésil São Paulo FC

Drapeau : Allemagne Bayern Munich

Sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

  • « Bola de Prata » en 2007
  • Révélation du championnat du Brésil en 2007
  • Membre de l'équipe-type du championnat du Brésil en 2007

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Rummenigge-avertit-breno/256590
  2. http://www.francefootball.fr/#!/news/2012/07/04/152342_breno-passe-par-la-case-prison.html
  3. (pt) « Breno ganha liberdade na Alemanha e já se prepara para voltar ao São Paulo », UOL Esporte,‎ (lire en ligne)
  4. (pt) « Após reunião no CT, Breno voltará a treinar no São Paulo no dia 5 », Globo Esporte,‎ (lire en ligne)
  5. La Seleção sans Ronnie, sambafoot.com, 22 janvier 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]