Boom Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boom Festival
Image illustrative de l’article Boom Festival
Foule dansant au Boom Festival en 2012

Genre Trance psychédélique & Trance Goa
Lieu Idanha-a-Nova Drapeau du Portugal Portugal
Période Début août
Capacité + de 30 000 participants
Date de création 1997
Collaborations 800 artistes et 1200 employés
Site web boomfestival.org

Le Boom Festival est un festival qui a lieu tous les deux ans au Portugal[1]. Créé en 1997 en tant que festival de musique dédié en particulier à la trance psychédélique, il a depuis évolué pour devenir un festival de culture alternative, rassemblant tout ce qui se fait de plus récent dans le domaine de l'image et du son psychédéliques, avec des ateliers d'art[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Au-delà de la volonté d'offrir une large palette dans les domaines artistique et culturel, le Boom Festival prône une éthique de « soutenabilité ». Le festival est connu à travers le monde pour son approche du divertissement excluant la présence des entreprises commerciales.

L'un des aspects les plus attachants de ce festival est son caractère multi-culturel. Le Boom Festival a des porte-paroles et attire des spectateurs sur tous les continents. Ceci se traduit par un large brassage entre peuples d'origines culturelles très différentes, contribuant à renverser les stéréotypes inter-ethniques. Le Boom Festival 2014 a eu des participants de 152 pays. Pour 2016, les réservations en ligne ont été déclarées « complètes » quelques jours après leurs mises en vente par le réseau de 80 ambassadeurs présents dans 40 pays[2].

À la différence de ce qu'on constate en général pour des festivals internationaux de cette importance, le Boom Festival ne s'appuie sur aucun sponsor commercial. L’objectif est non seulement de lutter contre toute pollution visuelle sur le site, mais aussi de protéger le public de toute stratégie marketing.

Éditions précédentes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thomas Bossius, Andreas Häger, Keith Kahn-Harris, Religion and Popular Music in Europe: New Expressions of Sacred and Secular Identity, I.B.Tauris, 2011, p. 148
  2. Boom festival Boom web team, « BOOM FESTIVAL, 1997-2016, Oneness | Music | Arts | Environment | Culture | Love », sur Boom Festival 2016 (consulté le 18 mai 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :