Pandémie de Covid-19 au Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 au Portugal
Pt(covid19.png
Carte des communes présentant des cas de coronavirus (au 7 avril 2020) :
  • 300-2999 cas confirmés
  • 30-299 cas confirmés
  • 3-29 cas confirmés
  • 1-3 cas confirmés
  • 0 cas confirmé
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le
(10 mois et 16 jours)
Site web
Bilan
Cas confirmés
192 172 ()[1]
Cas sévères
85 (au )[1]
Cas soignés
110 353 (au )[1]
Morts
3 103 (au )[1]

La pandémie de Covid-19 se développe au Portugal officiellement depuis le . Le , 44 416 cas de contamination et 1 629 morts sont confirmés.

Développement du virus[modifier | modifier le code]

Les deux premiers cas de contamination sont constatés le 2 mars[2]. L'un des deux cas est un homme de 60 ans de retour d'Italie et l'autre est un homme de 33 ans de retour de Valence en Espagne[3]. Le 16 mars, le Portugal annonce son premier décès[4]. Le 19 mars, il est annoncé 785 contaminations et trois morts[5]. Le 24 mars, 2 049 cas de contamination, 11 à l'étranger et 23 morts sont confirmés[6].

Mesures de protection[modifier | modifier le code]

Nombre de cas (bleu) et nombre de morts (rouge) en échelle logarithmique.

Le 12 mars, le Portugal décrète l'état d'alerte[7]. Les écoles sont fermées le 16 mars et le personnel des entreprises est invité à rester chez lui. D'un commun accord entre les deux pays, la frontière avec l'Espagne est fermée à l'exception de neuf points de passage[7]. Le 19 mars à minuit, le Président de la république Marcelo Rebelo de Sousa déclare l'état d'urgence[8],[9]. Le 25 mars, un plan de mitigation de l'épidémie est mis en place[9]. Ce plan répartit les personnes symptomatiques en quatre catégories : celles qui présentent de légers symptômes demeurent à la maison ; celles dont les symptômes sont légèrement plus sérieux se rendent vers des centres de santé dédiés au Covid-19 ; celles présentant des symptômes importants sont dirigées vers les urgences hospitalières ; et les cas les plus graves sont hospitalisés[9].

Le gouvernement a adopté un plan d’investissement dans le secteur de la santé, permettant l'ouverture de places supplémentaires en réanimation et d'acquérir de l’équipement de protection médicale. Ces investissements ont été critiqués par les partis de l’opposition de droite, estimant que le Portugal vit au dessus de ses moyens[10].

Mesures sociales[modifier | modifier le code]

Régularisation temporaire des réfugiés[modifier | modifier le code]

Le Portugal régularise temporairement, jusqu'au 1er juillet[11], les étrangers en situation irrégulière afin de leur permettre d’être pris en charge dans les hôpitaux, d'accéder aux services publics et de bénéficier des revenus de remplacement en cas de chômage partiel. Le ministre de l'Intérieur, Eduardo Cabrita, déclare : « En temps de crise, c'est un devoir pour une société solidaire que d'assurer l'accès des migrants à la santé, à la stabilité de l'emploi et au logement »[12].

Le 6 avril, le Portugal compte 295 morts, contrairement à l'Espagne qui en compte 12 000. Selon les données recueillies par l'université d'Oxford en lien avec les réponses des gouvernements à la pandémie[13], les mesures rapides prises par le Portugal et l'apparition tardive de la Covid-19 au pays expliquent cet écart[14],[15]. Helena Freitas et Gonçalo D. Santos, professeurs à l'Université de Coimbra, suggèrent que la régularisation temporaire des immigrés[16] témoigne de l'intention possible du Portugal de réduire les inégalités communément accentuées par les pandémies[17],[18].

Suspension des loyers[modifier | modifier le code]

Le 2 avril, le Conseil des ministres approuve un projet de loi exceptionnel et temporaire pour le paiement du loyer[19],[20]. Entre autres, la loi prévoit la suspension du paiement des loyers des plus vulnérables jusqu'en juin[11].

Impact[modifier | modifier le code]

On constate un effet sur la santé mentale de la population, notamment dans la classe ouvrière[21].

Le PIB portugais devrait chuter de 9,8% en 2020 selon des prévisions établies en juillet. L’État portugais reprend le contrôle de la compagnie aérienne TAP à 78% pour lui éviter la faillite[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (pt) « Ponto de Situação em Portugal », sur covid19.min-saude.pt.
  2. « Premiers cas confirmés de coronavirus au Portugal », sur Le Figaro.fr, (consulté le 23 mars 2020).
  3. (pt) « Dois casos positivos de coronavírus no Porto - JN », sur www.jn.pt (consulté le 31 mars 2020).
  4. (pt) Inês Chaíça, « Coronavírus: confirmada primeira morte por covid-19 em Portugal », sur PÚBLICO (consulté le 31 mars 2020).
  5. « Coronavirus: Trois morts et 785 cas de coronavirus au Portugal », sur 5minutes.rtl.lu, (consulté le 23 mars 2020).
  6. (pt) « Ponto de Situação Atual em Portugal - COVID-19 », sur covid19.min-saude.pt (consulté le 24 mars 2020).
  7. a et b « Coronavirus: le Portugal s’organise aussi face à l'épidémie », sur RFI, (consulté le 23 mars 2020).
  8. « Près de 200 cas supplémentaires en 24h: Le Portugal a déclaré l'état d'urgence », sur 5minutes.rtl.lu, (consulté le 23 mars 2020).
  9. a b et c « L’Etat d’urgence au Portugal expliqué : confinement, déplacements autorisés, établissements fermés, transports,... », sur La France au Portugal (consulté le 31 mars 2020).
  10. a et b « La hantise de l'austérité et le spectre de Salazar : le Portugal à l'ère post-Covid », sur LVSL,
  11. a et b Isabelle Mandraud, « Coronavirus : au Portugal « nous ne savons pas si cela durera un, deux, ou trois mois » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 avril 2020).
  12. Thomas Lemahieu, « Régulariser et soigner les plus faibles pour protéger tout la société... Ça marche. La preuve par le Portugal », sur L'Humanité, .
  13. (en) « Oxford COVID-19 Government Response Tracker », sur www.bsg.ox.ac.uk (consulté le 6 avril 2020).
  14. Vincent Barros, « Gestion. Salué pour sa réactivité, le Portugal reste prudent sur l’évolution du Covid-19 », sur Courrier international, (consulté le 6 avril 2020).
  15. (pt) Ana Matos Neves, « Covid-19: Medidas adotadas em Portugal foram das mais rápidas da Europa », sur www.lusa.pt, Lusa, (consulté le 6 avril 2020).
  16. « Pandémie. Le Portugal régularise temporairement ses immigrés pour les protéger du Covid-19 », sur Courrier international, El País, (consulté le 6 avril 2020).
  17. (pt) Helena Freitas, Gonçalo D. Santos, « Há um modelo português de resposta à pandemia de covid-19? », sur PÚBLICO (consulté le 6 avril 2020).
  18. (en) Faheem Ahmed, Na'eem Ahmed, Christopher Pissarides et Joseph Stiglitz, « Why inequality could spread COVID-19 », The Lancet Public Health, vol. 0, no 0,‎ (ISSN 2468-2667, PMID 32247329, DOI 10.1016/S2468-2667(20)30085-2, lire en ligne, consulté le 6 avril 2020).
  19. (pt) « Regime excecional e temporário para o pagamento de renda », sur www.portugal.gov.pt (consulté le 31 mars 2020).
  20. (pt) Nuno Miguel Silva, « Covid-19: Ministério das Infraestruturas explica as novas regras para pagamento das rendas », sur O Jornal Económico, (consulté le 31 mars 2020).
  21. COVID-19 in Portugal: exploring the immediate psychological impact on the general population

Liens externes[modifier | modifier le code]