Bojena Horackova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bojena Horackova
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activités

Bojena Horackova est une réalisatrice et actrice tchèque ayant réalisé l'essentiel de sa carrière en France.

Elle a tourné dans des courts-métrages en France, avant de réaliser elle-même des courts-métrages puis des longs métrages. Son œuvre aborde à plusieurs reprises le thème des immigrés et exilés d'Europe de l'Est en France.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Anna Luna (court-métrage, également actrice)
  • 1994 : Mirek n'est pas parti (long-métrage)
  • 2001 : Vilnius loin d’ici (court-métrage)
  • 2004 : Fermeture définitive du kolkhoze (documentaire)
  • 2006 : Que de cœurs brisés (court-métrage)
  • 2006 : À l'Est de moi (long-métrage)
  • 2017 : Fukushima no ato (documentaire)
  • 2020 : Walden (long-métrage, sélectionné à l'ACID Cannes 2020)

Actrice[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Les Derniers beaux jours (court-métrage)
  • 1977 : Le Rouge de Chine de Jacques Richard
  • 1980 : L'Histoire du cahier anonyme (court-métrage)
  • 1980 : Anna Luna (court-métrage, également réalisatrice)
  • 1981 : La Forêt désenchantée (court-métrage)
  • 1987 : Blanche et Claire (court-métrage)
  • 1987 : Côté nuit (court-métrage)
  • 1994 : Mirek n'est pas parti, long métrage (également réalisatrice)
  • 2000 : Bonne Nouvelle de Vincent Dieutre (voix-off)
  • 2013 : Le Vertige des possibles de Vivianne Perelmuter
  • 2018 : Il se passe quelque chose d'Anne Alix (rôle principal)

Liens externes[modifier | modifier le code]