Vincent Dieutre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincent Dieutre
Naissance (61 ans)
Rouen
Nationalité Drapeau de la France France
Profession réalisateur
Films notables Fragments sur la grâce

Vincent Dieutre, né le à Rouen[1], est un cinéaste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Dieutre fait des études de cinéma à l'IDHEC de 1984 à 1987[1] et écrit un mémoire de DEA sur « l'esthétique de la confusion ». Il est lauréat en 1989 d'une bourse de la Villa Médicis hors les murs à Rome et à New York.

Il enseigne le cinéma à l'université de Paris VIII et à la Fémis.

Il a enregistré des entretiens avec Leo Bersani, Yaël André ou Jean-Paul Civeyrac.

En 2012, il réalise Jaurès, film dans lequel le réalisateur raconte son histoire d'amour avec Simon à travers des images prises depuis l'appartement de ce dernier à la station de métro Jaurès à Paris[2].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2017, il cosigne une tribune dans Médiapart intitulée « Faire gagner la gauche passe par le vote Mélenchon »[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Prix du jury à Marseille
  • Entering Indifference (Lettre de Chicago), vidéo, 28 min,
  • Bonne Nouvelle, vidéo (voix d'Éva Truffaut), 60 min, 2001
Prix du jury au festival international du film de Locarno en 2001
(Teddy Award, Berlinale 2012
  • Déchirés/Graves, 82 min, 2012
  • Orlando Ferito[7], 104 min, 2015
  • Viaggio nella Dopo-Storia (EA4) 2014
  • Trilogie de nos vies défaites, 81 min, 2016, avec Julien Thèves (scénario)
  • Low-Fi Chronicles, installation vidéo, avec Christophe Berhault, 2016
  • Temps morts, 90 min, 2021, avec Julien Thèves (co-réalisation)

Scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vincent Dieutre, « Mes dates clés », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Jaurès », sur Forum des images (consulté le )
  3. «Faire gagner la gauche passe par le vote Mélenchon», mediapart.fr, 21 avril 2017.
  4. Avec Françoise Lebrun, Mireille Perrier, Éva Truffaut, Mathieu Amalric, Eugène Green, etc.
  5. Biographie de Vincent Dieutre sur le site de Canal+.
  6. Biographie de Vincent Dieutre sur le site du Centre Pompidou.
  7. Bande-annonce d'Orlando Ferito, sortie 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barnabé Sauvage, « Vincent Dieutre, L’être aimé est la médiation entre les sphères », Débordements,‎ (lire en ligne)

Radio[modifier | modifier le code]

  • Philippe Garbit, « Les Nuits de France Culture avec Vincent Dieutre », France Culture,‎ (lire en ligne)
  • Sophie Bober, « La leçon de choses, Vincent Dieutre. "J'étais fasciné par les danses macabres" », France Culture,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]