Blaise Charlut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Blaise Charlut
Biographie
Naissance
Décès
Domicile
La Réole (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Blaise Hercule Dominique Charlut (né en 1715 dans la région de Dijon[1]- mort à La Réole[2] durant la Révolution française en 1792, est un Maître ferronnier d'art réolais et artisan de renom[3] dans toute la Guyenne[4].

Son enfance[modifier | modifier le code]

Troisième enfant d'Isidore et de Mathilde Charlut, Blaise Charlut grandit dans la forge familiale de son père située à La Réole (Gironde). Il fut très tôt initié au travail du fer forgé par son père, avec lequel il forgeait des enclumes destinées à l'exportation vers les colonies des Amériques[réf. souhaitée].

Sa formation[modifier | modifier le code]

Après sa formation initiale auprès de son père dans la forge familiale, Blaise Charlut fit un tour d'Europe pour renforcer sa maîtrise du travail du fer[5]. L'étape déterminante de ce voyage fut la rencontre avec Abraham Darby (1711 - 1763), célèbre métallurgiste anglais, en 1735 à Manchester. En 1737, il épousa la fille d'Abraham Darby, Priscilla Darby, lors de son second voyage en Angleterre.

Ses grandes œuvres[modifier | modifier le code]

L'œuvre la plus représentative de Blaise Charlut est sans doute son travail pour le Prieuré de La Réole[6] (réalisé en 1748) : rampes des escaliers extérieur et intérieur, grilles[7],[8],[9],[10].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Hommage[modifier | modifier le code]

L'école Primaire Publique Blaise Charlut, 28 Rue Camille Braylens à La Réole porte son nom[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, Revue des Amis du Musée de Bordeaux, n° 15, juillet 1955, p. 9 à 11.
  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, ferronnier des Bénédictins, Les Cahiers du Réolais, n° 19, 1954.
  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, ferronnier réolais et bordelais, La revue des Musées de Bordeaux, 1967.
  • Blue Guides Southwest France , Charlut, Blaise (1715–92), p. 34, 42, 88, 89.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]