Blackfire (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Blackfire
Description de cette image, également commentée ci-après
Jeneda Benally, lors d'un concert de Blackfire, le 23 août 2004 à Prague.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk rock, rock alternatif
Années actives Depuis 1989
Site officiel blackfire.net
Composition du groupe
Membres Klee Benally
Jeneda Benally
Clayson Benally

Blackfire est un groupe de punk rock navajo américain, originaire de Black Mesa, en Arizona. Il est formé à la fin des années 1980, et composé des frères et sœur Clayson Benally (batterie, chant), Klee Benally (guitare, chant) et Jeneda Benally (basse, chant). Le groupe, surtout actif sur scène, milite notamment pour les droits des Amérindiens. Ils remportent notamment un Native American Music Awards en 2002 et en 2005, et collaboré avec deux membres des Ramones, C.J. Ramone et Joey Ramone. À la suite d'une demande de la fille de Woody Guthrie[1], ils ont repris en musique certains de ses poèmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blackfire est formé en 1989 par Jeneda, Klee, et Clayson Benally, trois frères et sœurs nés à . Leur mère était chanteuse de folk, et leur père, Jones Benally, médecin qui les a élevé dans la pure tradition navajo. Ils se mettront à jouer très tôt de la musique[2]. Jones et ses enfants joueront sous le nom de groupe de Jones Benally Family, avant même la formation de Blackfire[3]

Même s'ils ont commencé en 1989, Blackfire n'enregistreront rien avant d'attirer l'intérêt du légendaire groupe de punk rock Ramones. En 1994, C.J. Ramone produit leur EP cinq titres qui deviendra leur premier album publié au label Tacoho Productions. L'EP fait également participer leur père, Jones, et le flutiste indien Robert Tree Cody. Quatre ans plus tard, ils publient un nouvel EP, cette fois qu'ils produiront eux-mêmes, et qui comprend trois chansons. En 1999, ils sont nommés du Native American Music Awards dans la catégorie de « meilleur album indépendant ». Deux ans plus tard, ils embarquent pour une tournée européenne.

À la fin de 2002, ils publient leur premier album One Nation Under. Produit par Don Fleming, producteur de Sonic Youth et Joan Jett, et encore une fois avec leur père, l'album est décrit comprend « 15 chansons qui brûlent avec passion de souffrance, de résistance, et d'espoir[4]. » La chanson No Control est utilisé dans l'épisode New Mexico, Old Monster de Quoi d'neuf Scooby-Doo ?.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Clayson Benally – percussions, chant (depuis 1989)
  • Jeneda Benally – basse, chant (depuis 1989)
  • Klee Benally – chant, guitare (depuis 1989)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Blackfire (EP 5 titres)
  • 1998 : Blackfire (EP 3 titres)
  • 2001 : One Nation Under
  • 2003 : Woody Guthrie Singles
  • 2005 : Blackfire - Beyond Warped: Live Music Series (CD/DVD)
  • 2007 : Silence is a Weapon - 2 CD dont un de musiques « traditionnelles »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Vincent Schilling, Native Defenders of The Environment, Native Voices Books, , 76– p. (ISBN 978-1-57067-995-7, lire en ligne)
  • (en) Brian Wright-McLeod, The Encyclopedia of Native Music : More Than a Century of Recordings from Wax Cylinder to the Internet, University of Arizona Press, , 61– p. (ISBN 978-0-8165-2448-8, lire en ligne)
  • (en) Michelle H. Raheja, Reservation Reelism : Redfacing, Visual Sovereignty, and Representations of Native Americans in Film, U of Nebraska Press, (ISBN 978-0-8032-6827-2, lire en ligne)
  • (en) David King Dunaway Professor of English University of New Mexico et Molly Beer freelance writer University of New Mexico, Singing Out : An Oral History of America's Folk Music Revivals : An Oral History of America's Folk Music Revivals, Oxford University Press, , 168– p. (ISBN 978-0-19-970294-7, lire en ligne)
  • (en) Bruce E. Johansen PhD, American Indian Culture : From Counting Coup to Wampum [2 volumes] : From Counting Coup to Wampum, ABC-CLIO, , 564– p. (ISBN 978-1-4408-2874-4, lire en ligne)
  • (en) Russell M. Lawson, Encyclopedia of American Indian Issues Today, ABC-CLIO, , 688– p. (ISBN 978-0-313-38145-4, lire en ligne)
  • (en) Elaine Keillor, Tim Archambault et John M. H. Kelly, Encyclopedia of Native American Music of North America, Santa Barbara, Calif., ABC-CLIO, , 181– p. (ISBN 978-0-313-05506-5, lire en ligne)
  • (en) Eunice Rojas et Lindsay Michie, Sounds of Resistance : The Role of Music in Multicultural Activism, ABC-CLIO, , 42– p. (ISBN 978-0-313-39806-3, lire en ligne)
  • (en) American Indian Culture and Research Journal, American Indian Culture and Research Center, University of California, (lire en ligne)
  • (en) Living Blues, vol. 171-175, Center for the Study of Southern Culture, The University of Mississippi, , 42– p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :