Black Sabbath (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Black Sabbath

Chanson de Black Sabbath
extrait de l'album Black Sabbath
Sortie Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Enregistré (Version démo)
(Version studio)
Durée 6:19
Genre Heavy metal, doom metal
Auteur Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler, Bill Ward
Producteur Rodger Bain
Label Vertigo Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Warner Bros Drapeau des États-Unis États-Unis

Pistes de Black Sabbath

Black Sabbath est une chanson du groupe de heavy metal anglais du même nom, écrite en 1969 et publiée sur le premier album du groupe Black Sabbath.

Contexte[modifier | modifier le code]

Selon le groupe, la chanson a été inspirée par une expérience que Geezer Butler avait racontée à Ozzy Osbourne. Dans les jours de Earth, Geezer Butler a recouvert son appartement de mat noir et a placé plusieurs crucifix inversés ainsi que des photos de Satan sur les murs. Osbourne a donné un livre de sorcellerie à Butler, l'a lu et l'a placé sur une étagère à côté de son lit avant de dormir. Il affirma avoir vu à son réveil une longue silhouette noir debout au bout de son lit, qui disparut ainsi que le livre selon Butler[1].

La version démo de cette chanson existe sur la compilation The Ozzman Cometh[2]. La chanson a un verset supplémentaire avant le pont[3].

C'est l'une des chansons les plus jouées par le groupe.

La musique[modifier | modifier le code]

Steve Huey de AllMusic déclare que la chanson est un exemple dans lequel Black Sabbath affectionne des notes blues à des gammes pentatonique en blues standard et développe ainsi un riff heavy metal[4]. Le riff principal est construit avec une progression harmonique en quinte diminuée[5]. Cet intervalle particulier est souvent connu sous le nom de Diabolus In Musica[6], car il aurait des connotations sataniques dans la musique occidentale[6],[7],[8]. La chanson "Black Sabbath" est l'un des premiers exemples de chansons heavy metal à faire usage de cet intervalle[6].

Le riff principal de "Black Sabbath" est l'un des exemples les plus célèbres de progression harmonique avec le titon Sol-do

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) (en) Ozzy Osbourne, I Am Ozzy,
  2. (en) « Overview The Ozzman Cometh », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)
  3. (en) « Black Sabbath », Black Sabbath Online (consulté le 26 avril 2012)
  4. (en) Steve Huey, « Black Sabbath review », AllMusic (consulté le 7 septembre 2013)
  5. (en) James Chesna, « 'Sleeping (In the Fire)': Listening Room fearless leader faces down fear »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), WJRT-TV/DT, (consulté le 28 février 2010)
  6. a b et c Marshall, Wolf. "Power Lord—Climbing Chords, Evil Tritones, Giant Callouses". Guitar Legends, April 1997, p. 2.
  7. (en) Cooke Deryck, The Language of Music, chapter 2 "The Elements of Musical Expression- the Augmented Fourth". Oxford University Press, Oxford New-York, 1959, Reimpression 2001, p. 84.
  8. (en) Sadie, Stanley (1980). "Tritone" in The New Grove Dictionary of Music and Musicians (1st ed.). MacMillan, p. 154-155 (ISBN 0-333-23111-2).
  9. « Overview Anywhere », AllMusic (consulté le 31 août 2009)
  10. « Overview Nativity in Black », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)
  11. « Overview Sothis », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)
  12. « Overview Future of the Past », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)
  13. « Overview Tribute to the Gods », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)
  14. « Overview Oculus Infernum », AllMusic (consulté le 31 mars 2012)