Berthe Noufflard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berthe Noufflard
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Paris
Nom de naissance
Berthe Langweil
Nationalité
Activités
Maîtres
Œuvres réputées

Berthe Noufflard, née Berthe Langweil le à Paris 9e[1] et morte le dans le 7e arrondissement de Paris, est une artiste-peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère reçoit dans son salon Jacques-Émile Blanche, Henri Rivière et Alexis Rouart. Berthe Noufflard devient l'élève de Jacques-Émile Blanche[2]. Elle expose au Salon de la société nationale des beaux-arts à partir de 1907, ainsi que plus tard au salon d'automne. Elle étudie en 1910 à la Grande-Chaumière avec Lucien Simon et fait la connaissance de son futur mari.

En 1911, en effet elle épouse le peintre André Noufflard[3]. De cette union sont issues: Henriette[4] (née à Florence en 1915) et Geneviève (née à Paris en 1920), future flûtiste.

Les Noufflard acquièrent une propriété à Fresnay-le-Long qui sera leur havre toute leur vie. Ils voyagent aussi fréquemment en Italie et achètent une maison près de Florence à Broncigliano qui sera vendue en 1922. Le reste de l'année, ils vivent dans l'hôtel particulier de Mme Langweil, rue de Varenne. Le couple est fort lié avec Violet Paget, dont il fait la connaissance en Italie et qui fera de fréquents séjour à Fresnay et tisse des liens d'amitiés avec Alexandre Benois à partir de 1931.

Le prix André et Berthe Noufflard, sous l'égide de la Fondation de France, est destiné à récompenser un jeune artiste figuratif de moins de 45 ans, s’exprimant au moyen de la peinture à l’huile, il est décerné depuis 1985[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On trouve aussi de nombreuses œuvres d'André et Berthe Noufflard dans The Noufflard Collection du musée The Dixon Gallery and Gardens à Memphis[11].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 9/1275/1886, avec mention marginale du décès (consulté le 3 août 2012)
  2. a et b (fr) « Berthe Noufflard », sur www.noufflard.fr
  3. (fr) « André Noufflard », sur www.noufflard.fr
  4. Elle sera docteur en médecine et épousera en secondes noces le peintre Maurice Guy-Loë
  5. (fr) « Prix André et Berthe Noufflard », sur www.noufflard.fr
  6. (fr) « Notice no 000PE032561 », base Joconde, ministère français de la Culture
  7. (fr) « Notice no 000PE032560 », base Joconde, ministère français de la Culture
  8. (fr) « Notice no 07290022454 », base Joconde, ministère français de la Culture
  9. (fr) « Notice no 11040000464 », base Joconde, ministère français de la Culture
  10. (fr) « Notice no 50210009577 », base Joconde, ministère français de la Culture
  11. (en) « The Noufflard Collection », sur www.dixon.org