Bernard d'Harcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard d'Harcourt
Comte Bernard d'Harcourt.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Père
Fratrie
Conjoint
Marguerite Armande de Gontaut-Biron (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Paule d'Harcourt (d)
Etienne George Bernard Michel Maurice d'Harcourt, Marquis d'Harcourt (d)
Amelie d'Harcourt (d)
Marguerite d'Harcourt (d)
Monique d'Harcourt (d)
Helene d'Harcourt (d)
Marie Amélie Louise Hélène Robertine d'Harcourt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Distinction

Pierre, Louis, Bernard comte d’Harcourt, puis marquis d'Harcourt, est un homme politique français né le à Paris et décédé le à Paris.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Georges d'Harcourt-Olonde (1808-1883), marquis d'Harcourt, ambassadeur de France à Vienne et à Londres, et le frère d'Emmanuel d'Harcourt (1844-1928), vicomte d'Harcourt, secrétaire général de la présidence de la République.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à l'école militaire de Saint-Cyr en 1862, il en sort sous-lieutenant de chasseurs. Officier d'ordonnance du maréchal de Mac-Mahon, il fait toute la guerre de 1870 à ses côtés. Il est fait prisonnier à Sedan et détenu jusqu'à la fin de la guerre.

Le , il est élu représentant du Loiret, et siège au centre-droit. Il s'efforce de favoriser la restauration monarchique, tout en appuyant le comte de Paris, dont il est proche.

En , il est promu lieutenant-colonel.

Il est battu en 1876 et 1877 comme candidat du maréchal de Mac-Mahon, et quitte alors la vie politique, tout en continuant à servir la famille d'Orléans.

il est l'auteur de plusieurs ouvrages :

  • Preuves historiques et généalogiques de la Maison de Harcourt, par dom Lenoir, publiées par M. le marquis d'Harcourt, avec une lettre de M. Léopold Delisle, Paris, Champion, 1907.
  • Souvenirs d'Amédée, marquis d'Harcourt, Orléans, 1910.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le marquis d'Harcourt épouse à Paris le , Marguerite de Gontaut-Biron (1850-1953), fille d'Etienne de Gontaut-Biron, comte de Biron, et de Charlotte Marie de Fitz-James. De ce mariage, sont issus :

  • Etiennette d'Harcourt (1873-1887) ;
  • Monique d'Harcourt (1875-1957), mariée en 1912 avec le comte Bruno de Boisgelin (1859-1933), sans postérité ;
  • Hélène d'Harcourt (1877-1965), mariée en 1899 avec Jean, marquis de Montholon Sémonville, prince d'umbriano del Precetto (1875-1944), dont postérité ;
  • Marguerite d'Harcourt (1882-1909), mariée en 1903 avec le prince Albert de Broglie (1876-1922), dont postérité ;
  • Etienne, marquis d'Harcourt (1884-1970), marié en 1914 avec Marie de Curel (1892-1982), dont postérité ;
  • Amélie d'Harcourt (1888-1989), mariée en 1911 avec Henri Picot, vicomte de Vaulogé (1879-1916), sans postérité ;
  • Marie-Amélie d'Harcourt (1891-1981), mariée en 1919 avec sir Alec Edward Balfour (1880-1970), dont postérité.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]