Benash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benash
Nom de naissance Simon[1]
Naissance (24 ans)
Douala (Drapeau du Cameroun Cameroun)
Activité principale Rappeur
Activités annexes Pratiquant de MMA amateur[2]
Genre musical Hip-hop, gangsta rap, trap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2012
Labels 92i, Capitol, Universal

Benash est un rappeur français originaire de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Benash naît le 16 février 1994 à Douala, au Cameroun où il y vit jusqu'à ses 6 ans avant de partir pour la France avec sa mère, ses quatre frères et sa sœur, où il emménage dans le quartier du Square à Boulogne-Billancourt, tandis que son père est resté au Cameroun[1]. Amateur de football, il intègre l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt à ses 13 ans, mais quitte le club à ses 19 ans car sa mère refuse de payer sa licence dû à sa dissipation à l'école[3].

Débuts (SDHS, 40000 Gang puis solo)[modifier | modifier le code]

En 2012, Benash rejoint la SDHS Family (Soldats Des Hauts de Seine Family), un groupe formé par des amis de son quartier dont il figurait dans les clips avant de l'intégrer. Repéré par Booba, le groupe collabore avec celui-ci au mois de février 2014 sur le titre Porsche Panamera[4] qui vaudra une plainte à Booba par le BNVCA (Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme)[5]. Courant 2014, le groupe se renomme 40000 Gang. Porté par les titres Sosa, César, 40K et Paris m'a tué, 40000 Gang sort son premier et unique projet, une mixtape intitulée Anarchie, le sur le label 92i. La mixtape connaît un échec commercial s'écoulant à 2 642 exemplaires seulement[6], malgré la mise en avant offerte par Booba.

Invité par Booba sur le titre Validée en août 2015[7], le succès que rencontre la chanson donne un second souffle à la carrière de Benash. Ce serait cette participation, en solo et non en groupe, qui aurait causé des troubles au sein du 40000 Gang, qui se dissout fin octobre. Benash est aussi invité en octobre sur le morceau Cauchemar du rappeur Alonzo. En décembre, il sort son premier single IVMT (Ils Veulent Me Tuer)[8]. Peu actif en 2016, il dévoile le titre Larmes en février.

CDG (2017)[modifier | modifier le code]

De retour en 2017, Benash dévoile le single CDG (Chef De Guerre) en février, et annonce, peu après, la sortie de son premier projet solo éponyme au single[9]. En mars, il invite Booba sur le single Ghetto qui deviendra le titre majeur de l'album[10]. Il part tourner le clip au Cameroun[11], son pays d'origine[12], sans la présence de Booba ; dont il confie la raison de son absence à Konbini : « Il n'est pas venu car quand je suis parti tourner il était en période de showcase mais la vraie raison c'est parce que Douala c'est mon histoire et il m'a laissé m'exprimer à ce sujet »[13]. En mai, Ghetto est certifié single d'or.

L'album CDG sort le et s'écoule à 6 885 exemplaires lors de sa première semaine d'exploitation[14]. L’album est composé de 15 titres et varie entre trap et musiques dansantes aux sonorités africaines. Le projet contient diverses collaborations avec ses compères du 92i: Booba, Shay, Damso, Siboy et Darki (ancien accolyte du 40000 Gang), mais aussi avec Alonzo avec qui il avait déjà collaboré en 2015, sur le titre Cauchemar. L'album est certifié disque d'or en novembre.[15]

Au moins de juin, Benash est invité par Siboy sur le morceau Mobali, avec Damso. Ayant bien marché pendant l'été, avec notamment un clip sorti fin juillet, le morceau est certifié single de platine en octobre[16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Avec 40000 Gang

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b David Doucet, « Portrait de Benash, le protégé de Booba », Les Inrocks, (consulté le 9 juillet 2017)
  2. Alexandre Jaquin, « Double Contact - Benash: "Il faut faire de gros changements au PSG" », RMC Sport, (consulté le 9 juillet 2017)
  3. Roch Serpagli, « Benash : "J’étais un dalleux sur le terrain, un Luis Suárez" », sur Konbini, (consulté le 9 juillet 2017)
  4. « Booba Feat SDHS Family, teaser du clip sur Instagram », Non Stop People, (consulté le 9 juillet 2017)
  5. « Booba et son titre Porsche Panamera dans la ligne de mire d'une organisation juive », Staragora, (consulté le 9 juillet 2017)
  6. « Booba: 40 000 Gang, les chiffres de ventes de leur mixtape dévoilés », Ma Chaîne Étudiante, (consulté le 9 juillet 2017)
  7. Julien Rebucci, « “Validée” : l’étrange nouveau morceau zouk de Booba », Les Inrocks, (consulté le 9 juillet 2017)
  8. « Booba : Benash, son protégé dévoile le clip IVMT ! », sur Melty, (consulté le 9 juillet 2017)
  9. Tiffany S., « Benash prépare la sortie de son album « CDG », Booba le soutient ! », Ma Chaîne Étudiante, (consulté le 9 juillet 2017)
  10. « ‘’Ghetto’’ de Benash et Booba certifié single d’or ! », Générations, (consulté le 9 juillet 2017)
  11. « Benash de retour au Cameroun pour “Ghetto” », Les Inrocks, (consulté le 9 juillet 2017)
  12. Jules Crétois, « Rap : Benash, dans les pas de Booba », Jeune Afrique, (consulté le 9 juillet 2017)
  13. Marjorie Raynaud, « Rencontre : Benash, le petit soldat devenu "Chef de guerre" », sur Konbini, (consulté le 9 juillet 2017)
  14. Malko, « Benash : Les chiffres de ventes de son premier album « CDG » ! », sur Booska-p.com, (consulté le 9 juillet 2017)
  15. « Benash disque d'or avec l'album « CDG » », sur Booska-p.com, (consulté le 22 novembre 2017)
  16. Tiffany S., « Siboy: « Mobali » feat Damso et Benash certifié single de platine, Booba le félicite ! », sur MCETV, (consulté le 22 novembre 2017)