Bell Biv DeVoe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bell Biv DeVoe
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical New jack swing[1], RnB[1], quiet storm
Années actives Depuis 1989
Labels MCA Records, Biv 10 Records
Composition du groupe
Membres Ricky Bell
Michael Bivins
Ronnie DeVoe

Bell Biv DeVoe est un groupe de new jack swing américain, originaire de Boston, Massachusetts. Il se compose de trois membres du groupe New Edition, Ricky Bell, Michael Bivins, et Ronnie DeVoe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bell, Bivins, et DeVoe forment le groupe après la séparation du groupe New Edition et à la suggestion de leurs producteurs de l'époque Jimmy Jam et Terry Lewis. Après avoir accepté l'idée, le label MCA Records suggère le nom de Bell Bivins DeVoe, maist Bivinsprfère retirer le ins de son nom et appeler le groupe Bell Biv DeVoe[2]. Le groupe débute à la fin des années 1980, mais son existence n’est officielle qu’à la fin de la tournée de promotion de l’album Heart Break en 1988[1]. Aux côtés des producteurs de Public Enemy Eric Sadler, Hank et Keith Shocklee[1], Bell Biv DeVoe publie son premier album, intitulé Poison, en mars 1990 sur MCA Records[3]. L'album est crédité pour avoir lancé le « new jack swing » au début des années 1990 mêlant hip-hop, funk, soul, et pop[4]. Cette fusion de styles aide le groupe à se populariser[2]. Plus tard, Richard Wolf et Epic Mazur composent un remix de Do Me!, qui devient numéro un des classements de dance[5]. L'album suit de quatre singles tirés de cet opus, dont le titre phare Poison qui atteindra la troisième place des classements RnB[1], et figurera dans la bande son du jeu vidéo Grand Theft Auto: San Andreas sur la chaîne de radio fictive CSR. L’album se vend à plus de trois millions d’exemplaires[1].

L’année suivante sort WBBD-Bootcity!: The Remix Album, un album de remixes, accompagné du single Word to the Mutha![6]. En 1996, Bell, Bivins, et DeVoe font partie de la reformation du groupe New Edition et de la tournée promotionnelle du nouvel album Home Again[1]. En 2001, sort leur troisième album, B.B.D.. Cet album ne reçoit pas un très bon accueil de la critique et les ventes seront faibles.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Steve Huey, « Bell Biv DeVoe Biography », sur AllMusic (consulté le 2 août 2015).
  2. a et b (en) Heyliger, Mike. Popdose Flashback ’90: Bell Biv DeVoe, Poison. Popdose.com. 11 mars 2010, consulté le 25 mars 2010.
  3. (en) « Poison Review », sur AllMusic (consulté le 2 août 2015).
  4. (en) J.D. Considine. After a great 1990, Bell Biv DeVoe to ring in new year : [FINAL Edition]. The Sun. 28 décembre 1990, Baltimore, ProQuest, consulté le 2 avril 2010.
  5. (en) Jonathan Widran, « Producer Crosstalk », Music Connection,‎ .
  6. (en) Henderson, Alex. WBBD-Bootcity! The Remix Album, Overview. AllMusic. Rovi Corporation. 12 avril 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]