Belka Beleva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Belka Beleva
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Présidente
Société espérantiste de Sofia (d)
-
Présidente
Commission pour les femmes de BEA (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
SofiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Белка БелеваVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Hristo Belev (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Vasilka Beleva (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anani Anev (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Veselin Anev (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Bulgara Esperanto-Teatro (d)
Association universelle d'espérantoVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Membre honoraire (d) (Association bulgare d’espéranto (d))
Membre honoraire de l’Association mondiale d’espéranto ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Belka Beleva ( - ) est une actrice et espérantiste bulgare.

Biographie[modifier | modifier le code]

Belka Beleva nait le à Bourgas, en Bulgarie, de Hristo Belev, assureur, et Vasilka Beleva[1]. Après la mort de son père en , sa mère se remarie et la famille déménage à Stara Zagora[1].

En , Belka Beleva étudie au théâtre national de Sofia[1]. Elle obtient son diplôme en et commence à jouer d’abord au théâtre de Plovdiv, puis au théâtre populaire de Sofia pour finir au théâtre Trudov Front de Sofia[1]. En , le théâtre ferme à cause de la censure. Belka Beleva se retrouve sans emploi pendant deux ans avant d’obtenir un poste de maîtresse de conférences à l’académie de théâtre de Sofia, où elle restera jusqu’à sa retraite[1].

Elle épouse Anani Anev, acteur, régisseur et espérantiste, avec qui elle aura en Veselin Anev, qui devient par la suite marionnettiste[1]. Elle fait du théâtre avec son mari, dans le duo AABB[1],[2].

Elle publie en son autobiographie Teotra sen lingva bariero[1],[2].

Elle décède le à Sofia, à l’âge de 85 ans[1], des suites d’une apoplexie[3].

Espéranto[modifier | modifier le code]

Belka Beleva connait l’existence de l’espéranto grâce à sa mère qui l’a appris durant les années 1920. Toutefois, elle n’apprend l’espéranto qu’en , grâce aux cours de Miĥail Langov, donnés au théâtre Trudov Front[1]. Une fois le cours fini, elle cofonde, le , la troupe Bulgara Esperantisto-Teatro (eo) (BET), sous l’égide de l’association bulgare d'espéranto (eo)[1].

Au sein de BET, elle joue dans plusieurs dizaines de spectacles[1]. Elle participe également à plusieurs spectacles organisés par la troupe Internacia Arta Teatro (eo)[1]. Elle fait des représentations lors de 15 congrès mondiaux d’espéranto ainsi que de nombreux autres congrès[1],[2].

Elle occupe différents postes de responsabilité au sein du mouvement espérantiste, comme les présidences de la société espérantiste de Sofia de à et de la commission des femmes de l’association bulgare entre et [1],[2].

Pendant plusieurs années, elle lit à haute voix la revue Bulgara Esperantisto (eo) aux aveugles[1].

Elle est élue membre honoraire de l’association universelle d'espéranto en , ainsi que l’association bulgare[1],[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • (eo) Belka Beleva, Teatro sen lingva bariero : Travivitaj rememoroj [« Le théâtre sans barrière linguistique »], Sofia, Bulgara Esperanto-Asocio, , 127 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Halina Gorecka et Aleksander Korĵenkov, Nia diligenta kolegaro : Biografio de 200 eminentaj esperantistoj, (ISBN 978-609-95087-6-4 et 609-95087-6-7, OCLC 1082448709)
  2. a b c d et e « Forpasis Belka Beleva (1927-2012) », sur uea.org (consulté le )
  3. (eo) La redakcio, « Belka Beleva forpasis », sur La Ondo de Esperanto, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]