Brages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Beert)

Beert
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Hal-Vilvorde
Commune Pepingen
Code postal 1673
Zone téléphonique 02
Démographie
Population 543 hab. (01/01/2006)
Densité 182 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ 20″ nord, 4° 10′ 45″ est
Superficie 298 ha = 2,98 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Beert
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Beert
Géolocalisation sur la carte : Région flamande
Voir sur la carte administrative de Région flamande
City locator 14.svg
Beert
Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand
Voir sur la carte administrative du Brabant flamand
City locator 14.svg
Beert

Brages[1], Beert en néerlandais (en dialecte, Biet signifie « betterave »), est une section de la commune belge de Pepingen située en Région flamande dans la province du Brabant flamand. Le village était une commune indépendante jusqu'à la fusion des communes en 1977.

Beert est un village rural du Pajottenland, situé au sud-est de Pepingen. Les pourtours du centre ont encore un caractère très agraire. La ligne du chemin de fer de Bruxelles à Tournai passe au sud du village.

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame de style classique date de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elle est entourée d'un muret contenant l'ancien cimetière. En 1943, l'église a été classée.
  • Le château Puttenberg datant de 1872 possède encore les douves du château précédent. Ce dernier était le siège de la seigneurie de Puttenberg. Un grand parc entoure le château. La ferme-château Hof ten Puttenberg (« cour de Puttenberg ») est une ferme carrée datant de la fin XVIIIe siècle - début XIXe siècle.
  • Il y a, sur l'ensemble de l'entité, différentes fermes brabançonnes des XVIIIe et XIXe siècles.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Nom usuel francophone selon la division francophone du Groupe d’experts des Nations unies pour les noms géographiques de l'ONU : [1]