Beatriz Hernanz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beatriz Hernanz.jpg

Poète et critique littéraire espagnole, Beatriz Hernanz est née à Pontevedra en 1963.

Docteur en philologie espagnole de l'Université Complutense de Madrid. CAP par la Faculté d'éducation de l'UCM. Stevenson Bourse d'études de doctorat à l'Université d'Edimbourg. 

Elle a combiné l'enseignement et le travail critique à la gestion culturelle et éducative, ainsi que la création littéraire[1].

Elle a enseigné dans plusieurs universités britanniques et américaines, ainsi que directeur académique à l’ESADT à l'Université de Kent. En tant que gestion culturelle et éducative, elle a développé des positions dans le CNTC, directeur du CDT INAEM et coordonnateur général de la Commission du centenaire 1898.

Depuis plus de 25 ans, elle travaille en tant que critique littéraire (ABC Culturelle, El Cultural de El Mundo , , El Pais Babelia, etc.) 

Depuis plus de quinze ans, elle a travaillé dans la coopération éducative et culturelle avec l'Amérique latine, d'abord comme directeur académique du Programme de bourses d'études du patrimoine culturel Endesa avec MEC et onze ans à la Caroline du MAEC Fondation. Après avoir traversé l'École de l'organisation industrielle, est actuellement le directeur de la culture de l'Instituto Cervantes[2].

Elle a reçu de nombreux articles et essais sur la littérature espagnole, en particulier le théâtre classique et contemporain. Dans le domaine de la traduction, elle a fait des versions dans les poètes castillans tels que Montale, Cummings, Swzymborska, Mario Quintana, etc.

Elle figure dans de nombreux magazines littéraires et d'anthologies de référence. Elle a fait partie du jury de nombreux prix littéraires, aussi pertinents que le prix Cervantes.

Publications[modifier | modifier le code]

En tant que poète, elle a publié[3] :

  • La lealtad del espejo (Prix Barcarola Poésie, Albacete, 1993, préface de Francisco Umbral)
  • La vigilia del tiempo (Accésit du Prix Adonais, Madrid, Rialp, 1996) a reçu un livre qui aide à la création littéraire du ministère de la Culture, 1994).
  • La epopeya del laberinto (Palma de Majorque, Calima, 2001)
  • La piel de las palabras (Palma de Majorque, Calima, 2005.  Préface de José Manuel Caballero Bonald).
  • Los volcanes sin sueño (poème préliminaire par Rafael Cadenas, Madrid, Polibea, collection Los conjurados, 2011)
  • A pelegrina do vento (Toledo, Lastura, 2013). (Anthologie de la poésie en Galice). 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas