Beardmore W.B.V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
W.B.V
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni William Beardmore & Co, Ltd
Rôle Chasseur
Premier vol
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Moteur Hispano-Suiza 8Bd
Nombre 1
Type V8
Puissance unitaire 200 ch
Dimensions
Envergure 10,92 m
Longueur 8,10 m
Hauteur 3,61 m
Surface alaire 36,60 m2
Masses
À vide 844 kg
Maximale 1 134 kg
Performances
Vitesse maximale 180 km/h
Vitesse de décrochage 45 km/h
Plafond 4 270 m
Endurance 2,5 h
Armement
Interne 1 canon Puteaux de 37 mm

Le Beardmore W.B.V est un avion de chasse monoplace britannique de la Première Guerre mondiale. Destiné à lutter contre les dirigeables, il devait être embarqué sur navires porte-aéronefs. Il fut développé en parallèle avec le W.B.IV mais avec une approche plus classique.

Ce biplan monoplace devait recevoir un canon Puteaux de 37 mm[1]. Chargé manuellement, le canon était installé entre les blocs de cylindres du moteur Hispano-Suiza 8Bd, qui avait retrouvé sa position classique, et tirait à travers l’axe de l’hélice. On retrouvait sur cet appareil une voilure repliable, un train d’atterrissage larguable, et des flotteurs gonflables étaient prévue en cas d’amerrissage forcé[2].

Trois prototypes furent commandés (Serials N41 à N43)[3], le premier prenant l’air le 3 décembre 1917[1], mais le canon Puteaux fur rapidement déclaré dangereux par le Royal Naval Air Service et remplacé par une mitrailleuse Vickers synchronisées de 7,7 mm, le pilote disposant également d’une Lewis Mark I sur pivot au plan supérieur. Le N43 ne fut jamais achevé[3].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b JM Bruce
  2. FK Mason
  3. a et b Bruce Robertson

Références[modifier | modifier le code]

  • William Green et Gordon Swanborough (trad. Mira et Alain Bories), Le grand livre des chasseurs : l'encyclopédie illustrée de tous les avions de chasse et tous les détails de leur fabrication [« The complete book of fighters »], Paris, CELIV, , 608 p. (ISBN 978-2-865-35302-6, OCLC 319871907).
  • (en) Bruce Robertson, British military aircraft serials, 1911-1979, Cambridge, Angleterre, P. Stephens, , 366 p. (ISBN 978-0-850-59360-0, OCLC 5679313).
  • (en) J.M. Bruce, Warplanes of the First World War, vol. 1 : Fighters, London, Macdonald, , 188 p. (OCLC 851857039).
  • (en) Francis K Mason, The British fighter since 1912, Annapolis, Md, Naval Institute Press, , 448 p. (ISBN 978-1-557-50082-3, OCLC 27796762).
  • (en) John Taylor et Fred T Jane (préf. John W.R. Taylor), Jane's fighting aircraft of World War I, New York, N.Y, Military Press, (1re éd. 1919), 320 p. (ISBN 978-0-517-03376-0, OCLC 22601265).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié