Battista Boccanegra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boccanegra.
Battista Boccanegra
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Battista Boccanegra (né v. 1359 à Gênes et mort dans la même ville le ) est un homme politique génois de la fin du XIVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de l'illustre famille génoise des Boccanegra, Battista Boccanegra est le fils de Simone Boccanegra, le premier doge de Gênes et de Costanza Visconti.

Le , il est nommé gouverneur par les bourgeois de Gênes. Le roi de France Charles VI refuse de le reconnaitre et il est chassé le 20 mars par les Adorno[1].

Il chercha à soulever les Génois, ses compatriotes, contre les Français, et fut décapité le sur ordre du maréchal Boucicaut, entré dans Gênes à la fin du mois d'octobre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georgii Stellae, Annales genuenses, in L. A. Muratori, Rer. Ital. Script., XVII, Mediolani 1730, cor. 1133, 1139, 1142 s., 1177-1188
  • A. Giustiniani, Ann. della Rep. di Genova, a cura di G. B. Spotorno, II, Genova 1854, p. 173, 220
  • L. T. Belgrano, Tumulti in Genova nell'aprile 1392, in Giorn. ligustico di arch., storia e lett., XIX (1892), p. 142 ss.
  • E. Jarry, Documents diplomatiques et politiques - Les origines de la domination française à Gênes, Paris 1896
  • U. Assereto, Genova e la Corsica (1358-1378), in Giorn. stor. lett. della Liguria, I (1900), p. 290.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

.