Batailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Batailles est une pièce de théâtre de Jean-Michel Ribes et Roland Topor créée sur la scène du Théâtre de l'Athénée le 15 novembre 1983.

Elle est composée de cinq saynètes : Bataille navale (Ribes), Bataille intime (Topor), Bataille au sommet (Topor), Ultime bataille (Ribes) et Bataille dans les Yvelines (Ribes et Topor).

Le texte est disponible aux éditions Actes Sud Papiers.

Les cinq batailles[modifier | modifier le code]

Bataille navale[modifier | modifier le code]

Cette petite pièce d'environ 30 minutes est une allégorie des rapports de la société capitaliste transposée sur un radeau en dérive, après le naufrage d'un luxueux paquebot : le Neptune. Félix Blandaimé, aristocrate d'une cinquante d'années, et Plantin, barman du salon des deuxième classes, livrent une "bataille" très symbolique sur la domination des classes supérieures sur les classes inférieures et de leurs différences à travers toute une série de querelles intempestives. Il est question de la place respective de chacun sur le radeau (Blandaimé ayant une position plus confortable que Plantin), du style d'écriture de Blandaimé lors de la rédaction d'un message de perdition (Plantin ayant une bouteille et Blandaimé une feuille et un stylo), etc. La saynète se termine sur une inversion des rôles entre les deux personnages.

Bataille intime[modifier | modifier le code]

Bataille au sommet[modifier | modifier le code]

Ultime bataille[modifier | modifier le code]

Bataille dans les Yvelines[modifier | modifier le code]

Théâtre de l'Athénée, 1983[modifier | modifier le code]

À partir du 15 novembre 1983 au Théâtre de l'Athénée.

Théâtre du Rond-Point, 2008[modifier | modifier le code]

Du 20 février au 20 avril 2008 au Théâtre du Rond-Point.

Références[modifier | modifier le code]