Jean-Marc Stehlé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marc Stehlé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Marc Stehlé, né le à Genève et mort le à Paris, est un scénographe, chef décorateur et acteur suisse.

Ayant travaillé aussi bien pour le théâtre, l'opéra et le cinéma et collaboré avec de grands noms de la mise en scène, dont Benno Besson, Philippe Mentha et Matthias Langhoff, son œuvre a été récompensée par l'obtention en 2009 de l’Anneau Hans Reinhart, la plus haute distinction du théâtre suisse[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études suivies à l'École des arts décoratifs de Genève, Jean-Marc Stehlé commence sa carrière en 1963 en réalisant les décors au théâtre de Carouge pour des mises en scène de François Simon, Philippe Mentha, Roger Blin, Charles Apothéloz. Son premier succès est d'avoir réalisé les décors pour la mise en scène d’Armen Godel de la pièce d'Anton Tchekhov «Sur la grande-route»[2].

Dès 1968, il est engagé comme comédien et décorateur sous la direction de Philippe Mentha. Il se produit sur les planches de nombreux théâtres de Suisse romande, dont la Comédie et le Grand Théâtre de Genève, mais aussi le Théâtre municipal de Lausanne[1]. Une collaboration étroite se noue avec Philippe Mentha dès la création du Théâtre Kléber-Méleau en 1979. Par ailleurs, Jean-Marc Stehlé exerce ses talents à travers l'Europe, en France, en Italie, en Allemagne, en Autriche et en Finlande[3].

À partir des années 80, il s'oriente vers le cinéma. Après avoir réalisé les décors du long-métrage Romuald et Juliette de Coline Serreau en 1989, il joue dans les films Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau en 2003 et Marie-Antoinette de Sofia Coppola en 2006[4]. Sa carrière d'acteur compte quelques apparitions sur le petit écran, dont Gaspard le bandit (2006) et Les Faux-monnayeurs (2010), adapté du roman d'André Gide.

Jean-Marc Stehlé meurt le dans sa ville natale des suites d'une longue maladie[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Outre six Molières obtenus à la suite de ses réalisations pour le théâtre français[4], Jean-Marc Stehlé reçoit en 2009 l'Anneau Hans Reinhart, récompensant l'ensemble de sa carrière de scénographe-décorateur.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme décorateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Le scénographe et acteur genevois Jean-Marc Stehlé est décédé », RTS Info.ch, 9 août 2013.
  2. [1] Nanterre-amandiers.com.
  3. « Décès du scénographe et acteur genevois Jean-Marc Stehlé », La Tribune de Genève, 9 août 2013.
  4. a et b Décès du scénographe et acteur Jean-Marc Stehlé Le Temps.ch, 9 août 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]