Bataille de la Ptérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de la Pterie
Informations générales
Date 547 av. J.-C.
Lieu Ptérie, Cappadoce, Empire perse achéménide
Casus belli Invasion lydienne de la Ptérie
Issue Statu quo
Changements territoriaux Retrait lydien de la Ptérie
Belligérants
Lydie Empire perse achéménide
Commandants
Crésus Cyrus le Grand
Forces en présence
95 000[1] 20 000[2]
Pertes
inconnu inconnu
Coordonnées 39° 55′ nord, 35° 20′ est

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Bataille de la Pterie

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Bataille de la Pterie

La bataille de la Ptérie (ca. 547 av. J.-C.) est un affrontement qui opposa des troupes lydiennes emmenées par le roi de Lydie Crésus, aux troupes perses.

Les principales sources relatant cette bataille sont Hérodote, Diodore de Sicile et Polyen. Après la chute d'Ecbatane (capitale des Mèdes) aux mains de Cyrus II (ca. 550), Crésus, selon les dires d'Hérodote, partit en campagne contre le roi des Perses car : premièrement le roi lydien désirait venger son beau-frère (Astyage, le roi mède déchu); deuxièmement, il voulait annexer une nouvelle province à ses États; troisièmement il voulait arrêter la puissance perse tant qu'il en était encore temps. Une fois en Cappadoce, Crésus prit la ville de Ptérie et ravagea ses alentours. Il y chassa également les Syriens qui ne lui avaient pourtant rien fait.

Deux versions de la bataille s'opposent : celle d'Hérodote et Diodore de Sicile (ce dernier s'étant fortement inspiré d'Hérodote) et Polyen.

Pour Hérodote, la bataille fit rage jusqu'à la nuit mais aucun vainqueur ne fut désigné. Le lendemain, voyant que Cyrus n'attaquait pas, Crésus se replia sur sa capitale Sardes. Pour Polyen, il y eut un premier affrontement remporté par les Lydiens, s'en suivit une trêve de 3 mois et ensuite une défaite lydienne. Crésus s'enfuyant après celle-ci vers sa capitale.

Une fois arrivé à Sardes, Crésus aurait fait appel à ses alliés babyloniens, égyptiens et spartiates.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Kevin Leloux, "La bataille de (la) Ptérie. La Lydie face à la Perse (ca. 547 av. J.-C.)", in Actes du 9e Congrès de l'Association des Cercles Francophones d'Histoire et d'Archéologie de Belgique (Liège, 23-26 août 2012), Tome III, volume 2, 2017, p. 407-415. https://www.academia.edu/2102873/La_bataille_de_la_Pt%C3%A9rie._La_Lydie_face_%C3%A0_la_Perse_ca._547_av._J.-C._

Références[modifier | modifier le code]

  1. Spencer, C. Tucker Battles That Changed History: An Encyclopedia of World Conflict , ABC-Clio Inc, (2010) p.563
  2. Eggenberger, David, An Encyclopedia of Battles: Accounts of Over 1,560 Battles from 1479 B.C. to the Present, Courier Dover Publications, (1985) p. 386

Liens externes[modifier | modifier le code]