Bataille de Kaïmatchalan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Kaïmatchalan
Description de cette image, également commentée ci-après
Jour de Noël 1916 Mikaïlo Yovanovitch, colonel chef d'état-major de la 3ème Armée serbe.
Informations générales
Date
Lieu montagne du Kajmakčalan, Macédoine
Issue Victoire tactique serbe[1]
Belligérants
Drapeau du Royaume de Bulgarie Royaume de BulgarieDrapeau du royaume de Serbie Royaume de Serbie
Commandants
Drapeau de la Bulgarie Ferdinand IerDrapeau de la Serbie Živojin Mišić

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Ouest

Frontières (8-1914) · Liège (8-1914) · Dinant (8-1914) · Anvers (9-1914) · Grande Retraite (9-1914) · 1re Marne (9-1914) · Course à la mer (9-1914) · Yser (10-1914) · 1re Ypres (10-1914) · 1re Messines (10-1914) · Hartmannswillerkopf (1-1915) · Neuve-Chapelle (3-1915) · 2e Ypres (4-1915) · Artois (5-1915) · Artois (9-1915) · Loos (9-1915) · Verdun (2-1916) · Hulluch (4-1916) · Somme (7-1916) · Arras (4-1917) · Vimy (4-1917) · Chemin des Dames (4-1917) · 2e Messines (6-1917) · 3e Ypres (7-1917) · Cote 70 (8-1917) · 1re Cambrai (11-1917) · Offensive du printemps (3-1918) · 4e Ypres (4-1918) · Michael (5-1918) · 2e Marne (5-1918) · Aisne (5-1918) · Bois Belleau (6-1918) · Château-Thierry (7-1918) · Le Hamel (7-1918) · Amiens (8-1918) · Cent-Jours (8-1918) · L'Ailette (9-1918) · 2e Cambrai (10-1918)


Front italien

1re Isonzo (6-1915) · 2e Isonzo (7-1915) · 3e Isonzo (10-1915) · 4e Isonzo (11-1915) · 5e Isonzo (3-1916) · 6e Isonzo (8-1916) · 7e Isonzo (9-1916) · 8e Isonzo (10-1916) · 9e Isonzo (11-1916) · 10e Isonzo (5-1917) · Mont Ortigara (6-1917) · 11e Isonzo (8-1917) · Caporetto (12e Isonzo) (10-1917) · Piave (6-1918) · Vittorio Veneto (10-1918)


Front d'Europe de l’Est

Stallupönen (8-1914) · Gumbinnen (8-1914) · Tannenberg (8-1914) · Lemberg (8-1914) · Krasnik (8-1914) · 1re lacs de Mazurie (9-1914) · Przemyśl (9-1914) · Vistule (9-1914) · Łódź (11-1914) · Bolimov (1-1915) · 2e lacs de Mazurie (2-1915) · Gorlice-Tarnów (5-1915) · Varsovie (6-1915) · Lac Narotch (3-1916) · Offensive Broussilov (6-1916) · Turtucaia/Tutrakan (9-1916) · Offensive Flamanda (9-1916) · Offensive Kerensky (7-1917) · Marasesti (8-1917)


Front du Moyen-Orient

Afrique du Nord · Caucase · Perse · Dardanelles · Mésopotamie · Sinaï et Palestine · Ctésiphon (11-1915) · Kut-el-Amara (12-1915) · Magdhaba (12-1916) · Révolte arabe · Rafa (1-1917) · Bagdad (3-1917) · 1re Gaza (3-1917) · 2e Gaza (4-1917) · Aqaba (7-1917) · Beer-Sheva (10-1917) · 3e Gaza (11-1917) · Megiddo (9-1918)


Front des Balkans

Campagne de Serbie · Bataille du Cer · Bataille de la Kolubara
Expédition de Salonique
 · Bataille de Doiran · Bataille de Monastir · Bataille de Monastir (1917) · Bataille de Skra-di-Legen · Bataille de Dobropolje · Bataille de Doiran · Campagne de Serbie


Front africain

Laï (8-1914) · Sandfontein (9-1914) · Tanga (11-1914) · Naulila (12-1914) · Jassin (1-1915) · Gibeon (4-1915) · Bukoba (6-1915) · Mongua (8-1915) · Salaita (2-1916) · Beringia (5-1916) · Negomano (11-1917)


Front océanien et asiatique

Papeete · Bita Paka (en) · Fanning (en) · Toma (en) · Tsingtao · Penang · Coronel · Îles Cocos


Bataille de l'Atlantique

1re Heligoland (8-1914) · Penang (10-1914) · Coronel (11-1914) · Falklands (12-1914) · Dogger Bank (1-1915) · Gotland (7-1915) · Juttland (5-1916) · Funchal (12-1916) · Pas-de-Calais (4-1917) · Détroit de Muhu (10-1917) · 2e Heligoland (11-1917) · Zeebruges (4-1918) · 1er Ostende (4-1918) · 2e Ostende (5-1918)

Coordonnées 40° 56′ 32″ nord, 21° 48′ 17″ est

Géolocalisation sur la carte : Macédoine du Nord

(Voir situation sur carte : Macédoine du Nord)
localisation

La bataille de Kaïmatchalan est un combat décisif de la Première Guerre mondiale entre les troupes serbes et bulgares pour le retour des Serbes dans leur patrie[1].

Chapelle au sommet.

À son sommet fut bâtie une chapelle (dédiée à Saint Pierre) et un ossuaire en mémoire des combats.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b John B. Allcock et Antonia Young, Black Lambs and Grey Falcons: Women Travellers in the Balkans, Berghahn Books, , 240 p. (lire en ligne), p. 82