Bataille de Big Black River Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Big Black River Bridge
Description de cette image, également commentée ci-après
Opérations de Grant contre Vicksburg.
Informations générales
Date
Lieu Comté de Hinds, Mississippi
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-UnisDrapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Commandants
John McClernandJohn Bowen
John Vaughn
Forces en présence
5 000 hommes[1]
Pertes
2761 751

Guerre de Sécession

Batailles

Campagne de Vicksburg
Grand Gulf · Snyder's Bluff · Port Gibson · Raymond · Jackson · Champion Hill · Big Black River Bridge · Milliken's Bend · Young's Point · Lake Providence · Richmond · Goodrich's Landing · Helena · Vicksburg · Expédition de Jackson

Coordonnées 32° 20′ 50″ nord, 90° 42′ 15″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Mississippi

(Voir situation sur carte : Mississippi)
Bataille de Big Black River Bridge

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Bataille de Big Black River Bridge

La bataille de Big Black River Bridge, ou Big Black, s'est déroulée le , fait partie de la campagne de Vicksburg de la guerre de Sécession. Le commandant de l'Union, le major général Ulysses S. Grant et l'armée du Tennessee poursuivent le lieutenant général confédéré John C. Pemberton qui retraite à la suite de la bataille de Champion Hill, lors de la dernière bataille avant le siège de Vicksburg.

Contexte[modifier | modifier le code]

Sous le choc de leur défaite à Champion Hill, les confédérés atteignent Big Black River Bridge, la nuit du 16 au 17 mai 1863. Pemberton ordonne au brigadier général John S. Bowen, avec trois brigades, pour armer les fortifications sur la rive est de la rivière et entraver la poursuite de l'Union. Le pont en lui-même fait 381 mètres (1 250 ft) de long et 46 mètres (150 ft) de haut.

Bataille[modifier | modifier le code]

Trois divisions du XIIIe corps commandées par le major général John A. McClernand quittent Edwards Station (maintenant la ville d'Edwards, Mississippi (en)) le matin du . Le corps rencontre les confédérés derrière un parapet de balles de coton devant un bayou et des abattis. Ils se mettent à couvert alors que l'artillerie ennemie commence à tirer. Le brigadier général de l'Union Michael K. Lawler forme sa 2d brigade, de la 14th division d'Eugene A. Carr, qui bondit d'un méandre, devant les forces confédérés, dans l'eau jusqu'à la taille, et dans le parapet ennemi tenu par la brigade du Tennessee oriental du brigadier général John C. Vaughn, qui n'a qu'une faible expérience du combat et est composée d'homme du Tennessee oriental pro-unioniste. L'intégralité de la charge dure 3 minutes.

Confus et paniqués, les confédérés commencent à retraiter au travers de la Big Black River selon deux routes : le pont de la voie ferrée et trois bateaux à vapeur reliés, le Dot, le Charm et le Paul Jones, utilisés comme un pont sur la rivière. Dès qu'ils ont traversé, les confédérés mettent le feu au pont et aux bateaux à vapeurs, empêchant une poursuite rapprochée de l'Union. Les confédérés qui retraitent et arrivent à Vicksburg plus tard dans la journée sont désorganisés.

Le sergent William Wesley Kendall du 49th Indiana reçoit la médaille d'honneur du Congrès pour héroïsme lors de la charge.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Les forces de l'Union capturent approximativement 1 700 hommes à Big Black et beaucoup de confédérés se sont noyés[1], des pertes que les confédérés ne pouvaient se permettre. Moins de la moitié des confédérés qui ont combattu à Champion Hill participent à la défense de Vicksburg. Cette bataille scelle le destin de Vicksburg : les forces confédérées sont contenues à Vicksburg.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kennedy, pp. 170-71.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

  • Ballard, Michael B. Vicksburg, The Campaign that Opened the Mississippi. Chapel Hill: University of North Carolina Press, 2004. (ISBN 0-8078-2893-9).
  • Bearss, Edwin C. The Campaign for Vicksburg. Vol. 2, Grant Strikes a Fatal Blow. Dayton, OH: Morningside House, 1986. (ISBN 0-89029-313-9).
  • Fullenkamp, Leonard, Stephen Bowman, and Jay Luvaas. Guide to the Vicksburg Campaign. Lawrence: University Press of Kansas, 1998. (ISBN 0-7006-0922-9).
  • Grabau, Warren E. ''Ninety-Eighty Days: A Geographer's View of the Vicksburg Campaign. Knoxville: University of Tennessee Press, 2000. (ISBN 1-57233-068-6).
  • Korn, Jerry, and the Editors of Time-Life Books. War on the Mississippi: Grant's Vicksburg Campaign. Alexandria, VA: Time-Life Books, 1985. (ISBN 0-8094-4744-4).
  • Winschel, Terrence J. Triumph & Defeat: The Vicksburg Campaign. Campbell, CA: Savas Publishing Company, 1999. (ISBN 1-882810-31-7).
  • Woodworth, Steven E., ed. Grant's Lieutenants: From Cairo to Vicksburg. Lawrence: University Press of Kansas, 2001. (ISBN 0-7006-1127-4).
  • CWSAC Report Update

Liens externes[modifier | modifier le code]