Bataille d'Aboukir (1801)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille d'Aboukir.
Bataille d'Aboukir (1801)
Description de cette image, également commentée ci-après
Le débarquement des troupes britanniques à Aboukir, le 8 mars 1801.
Informations générales
Date
Lieu Aboukir
Issue Victoire tactique britannique
Belligérants
Drapeau de la France République françaiseDrapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Commandants
Louis FriantRalph Abercromby
Forces en présence
2 000 hommes6 000 hommes
Pertes
300 morts ou blessés102 morts
515 blessés
15 disparus[1]

Guerres de la Révolution française

Batailles

Guerre de la Deuxième Coalition
St George's Caye (navale) · Nicopolis · Corfou · Copenhague (navale) · Algésiras (navale)


Campagne de Hollande
Callantsoog · Vlieter · Zyp · Bergen · Alkmaar · Castricum


Campagne de Suisse
Ostrach · 1re Stockach · Winterthour · 1re Zurich · Saint-Gothard · 2e Zurich · Engen · 2e Stockach · Moesskirch · Biberach · Erbach · Höchstädt · Ampfing · Hohenlinden


Campagne d'Égypte
Prise d'Alexandrie · Chebreiss · Pyramides · 1re Aboukir · Sédiman · Caire · El Arish · Jaffa · Saint-Jean-d'Acre · Mont-Thabor · 2e Aboukir · Damiette · Héliopolis · 3e Aboukir · Mandora · Canope · Siège d'Alexandrie


2e Campagne d'Italie
Vérone · Magnano · Cassano · Bassignana · Trebbia · Mantoue · Novi · Genola · Montebello · Gênes · Marengo · Pozzolo

Coordonnées 31° 18′ 38″ nord, 30° 04′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : Moyen-Orient

(Voir situation sur carte : Moyen-Orient)
Bataille d'Aboukir (1801)

Géolocalisation sur la carte : Égypte

(Voir situation sur carte : Égypte)
Bataille d'Aboukir (1801)

La troisième bataille d'Aboukir se déroule le 8 mars 1801 et est l'un des affrontements de la campagne d'Égypte au cours des guerres de la Révolution française. Elle se déroule à Aboukir, sur la côte méditerranéenne, près du delta du Nil. Une armée britannique de 5 000 hommes dirigée par le général Ralph Abercromby débarque sur la plage pour déloger un détachement français retranché de 2 000 hommes commandé par le général Louis Friant. Les Britanniques remportent la bataille.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]