Basilique San Sisto Vecchio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Église Saint-Sixte (Montréal)
Basilique San Sisto Vecchio
Présentation
Nom local Basilica di San Sisto Vecchio
Culte Catholique romain
Type Église
Début de la construction Ve siècle
Architecte Filippo Raguzzini XVIIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 52′ 49″ N 12° 29′ 46″ E / 41.8804, 12.496 ()41° 52′ 49″ Nord 12° 29′ 46″ Est / 41.8804, 12.496 ()  [1]

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique San Sisto Vecchio

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Basilique San Sisto Vecchio

La basilique San Sisto Vecchio est une église de Rome située dans le rione Celio, face aux thermes de Caracalla. Elle est consacrée à Sixte II, martyrisé en 258.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est construit au IVe siècle sous le nom de Titulus Crescentianae, l'église de Crescentia, peut-être une romaine fondatrice de l'église. Selon la tradition, l'église est consacrée par le pape Anastase Ier (399-401). L'Église appartient depuis 1218 au monastère voisin des sœurs Dominicaines. Elle est reconstruite au début du XIIIe siècle par le pape Innocent III. L'église actuelle est le résultat des restaurations commandées par le pape Benoît XIII et dirigées par Filippo Raguzzini, (XVIIIe siècle), qui n'a laissé que le clocher roman datant du XIIIe siècle et l'abside de l'église médiévale.

Elle héberge depuis le Ve siècle le titre cardinalice de San Sisto.

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

La basilique abrite les reliques de Sixte II, transférées depuis la catacombe de Saint-Calixte au VIe siècle ainsi qu'un ensemble de fresques du XIIIe siècle illustrant des Scènes du Nouveau Testament et de l'Apocryphe.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]