Basilique San Martino (Martina Franca)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique San Martino
Vue d'ensemble de la basilique
Vue d'ensemble de la basilique
Présentation
Nom local Basilica di San Martino
Culte Catholique romain
Type Basilique mineure et cathédrale
Début de la construction 1747
Fin des travaux 1763
Style dominant Style baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Pouilles
Département Province de Tarente
Ville Martina Franca
Coordonnées 40° 42′ 20″ nord, 17° 20′ 13″ est
Géolocalisation sur la carte : Pouilles
(Voir situation sur carte : Pouilles)
Basilique San Martino
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique San Martino

La basilique San Martino (en français : Saint-Martin) est la cathédrale de Martina Franca, dans le centre-sud de la région des Pouilles en Italie. Elle est dédiée à Martin de Tours.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette église a été construite à la demande de l'archi-prêtre Isidoro Chirulli de 1747 à 1767 sur le site d'une ancienne église romane qui fut totalement détruite. Elle est érigée sur les plans de l'architecte Giovanni Mariani (1673-1747) dans le pur style baroque de l'époque[1].

L'église est consacrée en 1775 puis est devient basilique mineure le sur décret de Jean-Paul II[2].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

La basilique présente sur son parvis un imposant escalier d'accès. La façade possède un portail central unique et quatre niches abritant des statues de Pierre, Paul, Joseph et Jean-Baptiste. Le portail est surmonté d'un bas-relief de saint Martin de Tours et sainte Comasia (it) les deux patrons de Martina Franca attribué au sculpteur local Angelo Micheli[1].

L'église est constitué de trois nefs. Le maître-autel de marbre polychrome commissionné par Pietro Simeone date de 1773 et est dans le style de Filippo Della Valle (it) et Pietro Bracci. Il héberge une statue de Saint-Martin dans le style gothique français du début du XIVe siècle déjà présente dans l'ancienne église[1].

La chapelle SS. Sacramento o Cappellone de style baroque date de 1784 et abrite des statues des quatre évangélistes de Domenico Carella, un maître-autel de 1802 de Raimondo Belli, et un tableau de la Cène de 1804 par Domenico Carella[1]. La chapelle accueille les reliques de sainte Comasia dont le cardinal Sacrati, avec l'accord du pape Innocent X, a fait don à la ville en 1645.

La basilique possède un baptistère datant de 1773 réalisé par le sculpteur napolitain Crescenzo Trinchese sur des dessins de Battista Catalano[1] ainsi qu'un bénitier en marbre napolitain du même sculpteur. Elle a également une chaire en ébène de Domenico Semeraro datant de 1850.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e La Basilica di San Martino sur le site officiel de la commune de Martina Franca
  2. (en) San Martino Basilic, www.gcatholic.org, consulté le 9 janvier 2021.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :