Base militaire d'Al-Udeid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Base militaire d'Al-Udeid
Un hélicoptère AW139 qatari et un bombardier Rockwell B-1 Lancer de l'US Air Force sur la piste de la base militaire d'Al-Udeid en 2016
Un hélicoptère AW139 qatari et un bombardier Rockwell B-1 Lancer de l'US Air Force sur la piste de la base militaire d'Al-Udeid en 2016
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau du Qatar Qatar
Date d'ouverture 1996
Coordonnées 25° 07′ 10″ nord, 51° 19′ 14″ est
Altitude 40 m (131 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA XJDVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI OTBHVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire United States Air Force
Pistes
Direction Longueur Surface
à renseigner 3 570 m (11 713 ft) Asphalte
Géolocalisation sur la carte : Qatar
(Voir situation sur carte : Qatar)
Base militaire d'Al-Udeid
Base militaire d'Al-Udeid

La base militaire d'Al-Udeid au Qatar est une base militaire américaine, la plus grande du Moyen-Orient[1],[2]. Elle hébergeait environ 10 000 soldats américains[1] (sur environ 60 000 déployés au Moyen-Orient), un contingent de la Royal Air Force britannique ainsi qu'une part significative des forces armées qatarienne et françaises[3], pour un total d'environ 13 000 hommes[4].

Cette base est le siège du « Centcom », le commandement des forces américaines au Moyen-Orient[5], installé au Qatar depuis 2002, et transféré de l'aéroport civil de Doha à Al-Udeid en 2006[6].

Sur le plan opérationnel, elle est une importante plate-forme pour les avions ravitailleurs KC-135, les bombardiers lourds, les avions de transport, et les avions de reconnaissance et de surveillance opérant au Moyen-Orient[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette base a été utilisée pour la plupart toutes les opérations militaires au Moyen-Orient depuis les attentats de 11 septembre 2001 :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Doha annonce l'agrandissement d'une importante base militaire américaine », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  2. « Doha veut jouer les médiateurs entre Washington et Téhéran », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  3. « Macron salue la pleine implication de Doha contre le terrorisme », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  4. « Le parapluie sécuritaire US au centre des inquiétudes des pays du Golfe », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  5. « Qatar: une base militaire turque en cours de construction achevée dans 2 ans », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  6. « États-unis Le commandement des forces américaines au Qatar va transférer son QG près de Doha », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  7. « Qatar: les opérations militaires américaines ne sont pas affectées, assure le Pentagone », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  8. « Trump propose d'apaiser la crise entre le Qatar et ses voisins du Golfe », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )