Ballistic Missile Early Warning System

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La couverture des radars BMEWS est en rouge tandis que celle du système PAVE PAWS est en bleu.
Le radar de la base de la RAF de Fylingdales destiné à la Ballistic Missile Early Warning System.

Le Ballistic Missile Early Warning System (BMEWS) est le premier réseau de radar de détection de missile balistique de l'armée de l'Air américaine. Il a été mis en place en 1959. Son rôle est de détecter une attaque de missile balistique survolant la région polaire de l'hémisphère nord. Les 3 sites équipés sont :

Les 3 sites ont utilisé durant 4 décennies les radars installés à l'origine mais, depuis, ont tous été rééquipés depuis de radars modernes utilisant une antenne réseau à commande de phase. La base aérienne de Clear, la dernière équipée, a reçu en 2001 un radar tridimensionnel à balayage électronique de type PAVE PAWS qui était installé auparavant dans le Texas. Les données fournies par le réseau BMEWS étaient transmises à la base de Cheyenne Mountain du NORAD jusqu'à sa mise en sommeil en 2006 et depuis à la Peterson Air Force Base, où elles sont confrontées aux informations en provenance d'autres capteurs, dont ceux d'autres sites équipés de radars de type PAVE PAWS dans la cadre de la défense antimissile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thule AB, Greenland et
  2. Clear AFS Mission See alternate Clear AFS site

Sources[modifier | modifier le code]