Baba Gurgur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baba Gurgur
Image illustrative de l'article Baba Gurgur
Le feu éternel, une nappe de gaz qui brûlerait depuis 4 000 ans, a été mentionné par les auteurs de l'Antiquité grecque et aurait inspiré certains passages de la Bible.
Présentation
Coordonnées 35° 31′ 58″ nord, 44° 20′ 09″ est
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Exploitant Iraq Petroleum Company
Historique
Découverte 1927
Géolocalisation sur la carte : Irak
(Voir situation sur carte : Irak)
Point carte.svg

Baba Gurgur (en kurde بابا كركر « le père des flammes » en arabe : النار الازلية « feu éternel » est un gisement pétrolier de notoriété historique situé à côté de Kirkouk dans le Kurdistan Irakien.

Baba Gurgur est situé au milieu de ses champs pétrolifères irakiens et on estime qu'il brûle depuis plus de 4000 ans. En effet, parmi les descriptions les plus anciennes comptent celles décrit en leur temps par Hérodote (vers 484-425 av. J.-C.) et Plutarque (vers 46-vers 125 av. JC). Certains historiens pensent qu'il pourrait s'agir de la fournaise ardente du Livre de Daniel, de l'Ancien Testament, dans laquelle le roi Nabuchodonosor (630-562 av. J.-C.), roi de Babylone, jette trois Juifs ayant refusé d'adorer son idole d'or.

Jusqu'avant l'exploitation des champs pétrolifères, la chaleur du site était utilisée par les bergers pour réchauffer leurs troupeaux en hiver et traditionnellement les femmes désireuses d'enfanter d'un garçon se rendaient à Baba Gurgur. Cette pratique ancienne remonte probablement à l'époque du culte du feu[1],[2].

Redécouvert le , il a été considéré comme le plus grand gisement pétrolifère du monde jusqu'à la découverte du champ de Ghawar en Arabie saoudite en 1948[3].

Références[modifier | modifier le code]