Aulonocara ethelwynnae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aulonocara ethelwynnae est une espèce de poisson d'eau douce de la famille des cichlidae endémique du lac Malawi en Afrique.

Taille[modifier | modifier le code]

Cette espèce mesure adulte une taille maximal avoisinant les 7,1 cm[1], parfois un peu plus en aquarium pour les plus vieux spécimens. Les femelles reste plus petites.

Dimorphisme[modifier | modifier le code]

Les sexes de cette espèce de cichlidae est comme beaucoup, très simplement différenciable. En effet, les mâles sont nettement plus colorés et de plus grande taille. Les femelles sont plus petites et possèdent un fond de coloration terne, brun, gris, argenté.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cette espèce est incubatrice buccale maternelle, les femelles gardent les œufs, larves et tout jeunes alevins environ 3 semaines, protéger dans leur gueule (sans manger ou en filtrant très légèrement les micro-détritus). Les mâles peuvent se montrer très insistants dès les premières maturités sexuelles des femelles, il préférable de maintenir cette espèce en groupes de plusieurs individus, de manière à diviser l'agressivité d'un mâle dominant sur plusieurs individus.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Une alimentation à base de vers rouges ou vers de vase est fortement déconseillée.

Maintenance[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des espèces de poissons du lac Malawi une température comprise en 22°C et 26°C est nécessaire pour une bonne maintenance.

Statut IUCN[modifier | modifier le code]

Cette espèce de cichlidae est classé Vulnérable (VU) sur la liste rouge des espèces menacées IUCN du fait de sa zone de répartition extrêmement restreinte dans le lac Malawi, localisé autour de l'ile de "Chitande" (Chitande island)[2].

Croisement, hybridation, sélection[modifier | modifier le code]

Il est impératif de maintenir cette espèce et le genre Aulonocara seul ou en compagnie d'autres espèces, d'autres genres, mais de provenance similaire (lac Malawi). toutes les femelles du genre étant très semblables. Le commerce aquariophile a également vu apparaitre un grand nombre de spécimens provenant d'Asie notamment et aux couleurs des plus farfelues ou albinos. En raison de la sélection, hybridation et autres procédés chimiques et barbares de laboratoires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :