Auguste Mourcou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auguste Mourcou
Lille Palais Rameau.jpg

Le Palais Rameau

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Auguste (Augustin-Henri) Mourcou, né à Lille le et mort le dans la même ville, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé aux écoles académiques de Lille, membre de la Société des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille, Auguste Mourcou a réalisé de nombreux projets, notamment hospitaliers, dans le Nord de la France.

Auguste Mourcou est médaillé en 1843 du cours d’architecture des écoles académiques de Lille dirigé par Charles César Benvignat. Il travaille avec lui durant neuf ans, notamment pour l’église St Martin d’Esquermes.

Agrée Architecte des communes et département du Nord, il est nommé architecte des hospices civils de Lille. Il réalise en collaboration avec Charles Alexandre Marteau l’hôpital psychiatrique de Bailleul. Il est ensuite avec H Contamine l’architecte de l’hôpital de la Charité boulevard Montebello et de celui des vieux ménages rue François Baes.

A côté des œuvres hospitalières, il reçoit les commandes du Palais Rameau (avec Henri Contamine) et du collège Saint joseph. Il est aussi l'auteur d'hôtels particuliers : Verstraete à Lomme, Decoster-Droulers à Saint-Maurice Pellevoisin et Boutry-Doulens à Fives

Le 31 août 1868, il est avec Gustave Alavoine, Cadart, Philippe Cannissié, Henri Contamine, Jean-Baptiste Cordonnier, André de Baralle et son fils Henri de Baralle, François Napoléon Develle, Aimé Dubrulle, Louis Dutouquet, Auguste Flament, Louis Gilquin, Arthur Leclercq, Charles Maillard, Charles Marteau, Gustave Meurant, Auguste Outters , Henri Pennel, Désiré Sauvage, Eugène Sproit et Emile Vandenbergh cofondateur de la Société des Architectes du Nord.

Il a rédigé la notice nécrologique de son ami (depuis leurs études communes chez Charles Benvignat) et collègue Désiré Sauvage[1] qui est mort en étant président de la société des architectes du Nord.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • (1845) l’église Saint-Martin d’Esquermes[2],
  • (1860) la maison de santé et l’hôpital de la Providence de Bailleul,(détruit durant la première guerre mondiale)[3]
  • (1866-1873) l’hôpital Sainte-Eugénie de Lille (hôpital de la Charité, aujourd'hui lycée international Montebello)[4],
  • (1869) chateau Decoster-Droulers, maison de retraite de Buissonnets[5]
  • (1874-1876) le collège Saint-Joseph de Lille (aujourd'hui centre scolaire Saint-Paul)[6]
  • (1877) l'hospice des Vieux Ménages (hospice François Baës , aujourd'hui maison de retraite Daudet) à Lille,[7]
  • (1876-1879) le Palais Rameau à Lille[8].

Galerie Photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]