Association à la recherche d'un folklore imaginaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arfi.

L'Association à la recherche d'un folklore imaginaire (ARFI) est un collectif musical fondé à Lyon en 1977. L'association, une compagnie de musiciens qui évoluent dans les groupes lyonnais Workshop de Lyon (fondé en 1967), le Marvelous Band, et le big band La Marmite infernale, cherche à promouvoir la musique improvisée, le jazz expérimental et la créativité musicale de façon plus générale en rassemblant des musiciens venus d'horizons divers et en créant des espaces, d'échange, de travail et de réflexion.

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Jean Aussanaire : saxophone soprano et alto ;
  • Jean-Paul Autin : saxophones soprano et sopranino, clarinette basse ;
  • Michel Boiton : batterie, percussions ;
  • Olivier Bost : guitare électrique ;
  • Eric Brochard : contrebasse
  • Jean Bolcato : contrebasse, voix ;
  • Patrick Charbonnier : trombone, dispositif électroacoustique ;
  • Xavier Garcia : sampler, traitements ;
  • Alain Gibert : trombone ;
  • Guillaume Grenard : trompette ;
  • Jean Mereu : trompette ;
  • Christian Rollet : batterie, percussions ;
  • Alfred Spirli : batterie, objets ;
  • Eric Vagnon ; saxophone alto et baryton ;
  • Guy Villerd : saxophone ténor ;
  • Steve Waring : banjo, voix.

Formations[modifier | modifier le code]

À partir de ce collectif et de leurs nombreux invités, plusieurs formations ont été mises en place : chacune développe son propre répertoire, du duo au big-band, et se produit aussi bien en clubs que sur les scènes des festivals en France et à l'étranger. L'humour et la surprise du public autorisent leurs télescopages sonores, vocaux, visuels, symboliques, et leurs textes souvent décalés ou subversifs.

  • 32 janvier : quartet de musique électroacoustique.
  • Baron Samedi : duo de polyrythmies spectaculaires.
  • La Bête à bon dos : orchestre "mobile et volubile" de dix musiciens.
  • Dîtes 33 : le nouveau répertoire de ce quartet est un travail sur l'univers sonore des insectes (Entomolo Vox).
  • L'effet vapeur : quartet surréaliste et poétique.
  • Kif Kif : duo trombone - clarinette.
  • Torero Loco : quartet de réminiscences d'une Andalousie mythique.
  • Trio Apollo : trio acoustique saxophone - trompette - trombone.
  • Villerd - Ayler 4tet : hommage à la musique de Albert Ayler.
  • Workshop de Lyon : musiques improvisées, par cinq musiciens en lutte contre la nostalgie et le cynisme.
  • Le Marvelous Band : septet composé de quatre instruments à vent (avec la participation de Louis Sclavis), une batterie et deux contrebasses.
  • La Marmite Infernale : 14 musiciens, réunis avec le Nelson Mandela Metro Choir (Afrique du Sud) pour le projet Sing for Freedom en 2004.
  • Duo Recio - Garcia : voix, sampler et traitements de sons, dans une cacophonie poétique, espiègle et libre.
  • Old, Blind & Deaf : en duo ou trio, musiques électroacoustiques et improvisées, un travail sur "la chair" du son.
  • Bomonstre : musique improvisée, harmonisée, triturée, ludique, autour de quatre trombones.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Les activités de l'ARFI ne se limitent pas aux seules représentations de jazz : ciné-concerts, résidences, activités pédagogiques, big band d'enfants, production du label ARFI, et des éditions de l'ARFI.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Dictionnaire du jazz, Paris, Éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1994 (ISBN 2-221-07822-5)
  • Pour la musique : « Arfi maison fondée en 1977 » offre un tour représentatif de l'univers musical de l'ARFI (Arfi AM040 - 2006)

Lien externe[modifier | modifier le code]