Arnold de Hontoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arnold de Hontoire
Liège Eglise saint-Jacques 23 08 2009 02.jpg
Saint André dans l'église Saint-Jacques, Liège
Naissance
Décès
Activité
Élève
Mouvement

Arnold de Hontoire, né en 1630 à Dinant (Belgique) et décédé le à Liège (Belgique), est un sculpteur du XVIIe siècle qui exerça principalement dans la Principauté de Liège. Avec Jean Del Cour, Cornélis Vander Veken, Jacques Vivroux, Guillaume Évrard et François-Joseph Dewandre, il est considéré comme un des sculpteurs baroques les plus importantes de la Principauté.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1672, il séjourna en Italie. Il se maria à la fille du sculpteur liégeois Guillaume Cocquelé. À partir de 1689, il est le sculpteur attitré du chapitre de la cathédrale de Liège. De 1697 à 1699, il travailla avec plusieurs assistants à l'établissement de la chapelle Saint-Michael à Bad Godesberg, près de Bonn commandée par le prince-évêque Joseph-Clément de Bavière. Il reçut également plusieurs commandes de la riche famille des Surlet et de l'abbaye bénédictine du faubourg d'Avroy.

La carrière de de Hontoire a été quelque peu éclipsée par celle de l'autre grand sculpteur liégeois de l'époque, Jean Del Cour. Contrairement à ce dernier qui a très peu d'élèves, Arnold de Hontoire eut de nombreux disciples tels que Robert Verbure (c.1654-1720) et Cornélis Vander Veken (1666-1740). On ne sait pas si l'orfèvre Charler de Hontoire, actif dans le premier quart du XVIIIe siècle dans la Principauté de Liège, était un fils d'Arnold.

Arnold de Hontoire, dont le talent fut reconnu de son vivant, était un ami du peintre Englebert Fisen. Il meurt à Liège le .

Saint Joseph et l'enfant, dans la collégiale de Ciney

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La sculpture en pays wallon (du Moyen Âge au XVIIIesiècle) », dans Manuel d'histoire de la Wallonie, Institut Destrée, (lire en ligne), p. 4 et 12
  2. Joseph Philippe 1977, p. 129-131

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Philippe, Meubles, styles et décors entre Meuse et Rhin, Eugène Wahle, , 373 p.
  • Lilianne Sabatini, « Sculpture », dans Le siècle des Lumières dans la principauté de Liège, Liège, Musée de l'art wallon et de l'Évolution culturelle de la Wallonie, , 417 p., p. 241

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]