Armando Galarraga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Armando Galarraga Baseball pictogram.svg
Armando Galarraga 03.jpg
Agent libre
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
15 septembre 2007
Statistiques de joueur (2007-2012)
Victoires-défaites 26-34
Moyenne de points mérités 4,78
Retraits sur des prises 346
Équipes

Armando Antonio Galarraga Barreto (né le 15 janvier 1982 à Cumaná, Venezuela) est un lanceur droitier des Ligues majeures de baseball. Il est présentement agent libre.

Galarraga est connu pour avoir perdu en 2010 un match parfait après deux retraits en 9e manche à la suite d'une erreur d'un arbitre[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Armando Galarraga est recruté comme agent libre amateur par les Expos de Montréal le 31 octobre 1998. Encore cantonné aux seules Ligues mineures, il est transféré le 8 décembre 2005 aux Rangers du Texas à l'occasion de l'échange d'Alfonso Soriano.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts en Ligue majeure le 15 septembre 2007 sous l'uniforme des Rangers puis est échangé aux Tigers de Détroit le 5 février 2008[2].

Tigers de Detroit[modifier | modifier le code]

Il s'installe au sein de la rotation des lanceurs partants des Tigers, signant une belle saison recrue en 2008 avec 13 victoires pour 7 défaites. Il termine quatrième au vote de la meilleure recrue de l'année en Ligue américaine[3].

Sélectionné en équipe du Venezuela, il prend part à la Classique mondiale de baseball 2009. Il joue deux matches comme lanceur partant pour une victoire, 7,1 manches lancées et une moyenne de points mérités de 4,91[4].

Presque parfait[modifier | modifier le code]

Au Comerica Park de Détroit, la plaque commémorant le match presque parfait d'Armando Galarraga et le coussin du premier but utilisé dans ce match controversé.
Armando Galarraga au monticule le 25 juillet 2010 pour les Tigers.

Le 2 juin 2010, Armando Galarraga lance huit manches et deux tiers parfaites à Détroit contre les Indians de Cleveland. Après 26 retraits consécutifs, le 27e frappeur à lui faire face, Jason Donald, frappe un roulant à l'avant-champ que le joueur de premier but des Tigers, Miguel Cabrera, relaie à Galarraga pour compléter ce qui aurait dû être un match parfait. Mais l'arbitre Jim Joyce déclare Donald sauf, contre toute attente, privant le lanceur des Tigers d'un match parfait et d'un match sans point ni coup sûr. La reprise vidéo, à laquelle le baseball majeur n'a pas recours pendant les matchs, montre clairement que le coureur n'avait jamais devancé le relais et que le lanceur, couvrant le premier but, avait bien le pied sur le coussin. Après le match, Joyce admet avoir rendu la mauvaise décision et demande un entretien avec Galarraga, à qui il présente ses excuses[1].

Le lendemain du match Tigers-Indians, le commissaire du baseball Bud Selig refuse de renverser la décision de l'officiel, ce qui aurait créé un précédent, et Armando Galarraga est privé du 21e match parfait de l'histoire des majeures.

La controverse entraîne plusieurs appels à l'utilisation accrue de l'arbitrage vidéo[5], qui ne viendra qu'en 2014. Les commentaires sont généralement positifs envers l'arbitre Joyce et envers Galarraga pour la manière dont ils réagissent à la controverse. L'animateur américain Jon Stewart décerne à Galarraga la « médaille de raison » (Medal of Reasonableness) à son Rally to Restore Sanity and/or Fear, un rassemblement politique tenu à Washington en novembre 2010[6]. En revanche, le commissaire Selig s'attire des critiques pour avoir refusé de renverser la décision, et est notamment proclamé « pire personne au monde » (Worst Person in the World) en juin 2010 par le journaliste Keith Olbermann[7] à son émission Countdown with Keith Olbermann.

L'événement sort de la sphère sportive : le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, exprime publiquement son désir de voir le match parfait accordé à Galarraga[8]. La gouverneure du Michigan, Jennifer Granholm, déclare que la partie lancée par Galarraga est un match parfait dans une proclamation symbolique[9]. General Motors, dont le siège social est à Détroit, honore Galarraga avant un match des Tigers et lui offre une Corvette[10].

Lors du match du 3 juin, toujours entre Cleveland et Detroit, c'est Armando Galarraga qui remet à Jim Joyce, officiant ce jour-là derrière le marbre[11], l'alignement de départ des Tigers. Les deux hommes échangent une poignée de main[12]. Le bruit médiatique entourant l'incident Galarraga-Joyce éclipse quelque peu l'annonce, faite plus tôt dans la journée, de la retraite de Ken Griffey, Jr.[13], et vaut au lanceur des Tigers une invitation au Late Show with David Letterman[14]. L'esprit sportif dont a fait preuve Galarraga après cette controverse lui vaut également d'être finaliste au titre de « Sportif de l'année[15] » (Sportsman of the Year), récompense remise par le prestigieux Sports Illustrated depuis 1954. C'est toutefois la vedette du football américain, Drew Brees, qui reçoit l'honneur.

En 2011, Galarraga et Joyce collaborent à un livre de Daniel Paisner, Nobody's Perfect: Two Men, One Call and a Game for Baseball History. Leur collaboration faisant d'eux des partenaires d'affaires, Joyce ne peut plus arbitrer de matchs auxquels Galarraga participe, puisque cela serait perçu comme un conflit d'intérêt[16].

Galarraga livre des performances inconstantes après son match presque parfait du 2 juin. Il est même rétrogradé à Toledo, dans les ligues mineures, en juillet[17]. Il subit huit défaites contre seulement deux victoires après cette date. Malgré une brillante sortie à son dernier départ de la saison, il termine l'année sur quatre revers en quatre sorties consécutives[18]. Sa fiche en 2010 est de 4-9 avec une moyenne de 4,49 en 25 parties, dont 24 départs, et 144,1 manches lancées. Il lance deux matchs complets et réussit un blanchissage.

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

Lorsque les Tigers signent le lanceur Brad Penny le 18 janvier 2011, ils indiquent que Galarraga ne figure plus dans les plans de l'équipe pour la prochaine saison[19]. Le 24 janvier, Galarraga est transféré aux Diamondbacks de l'Arizona en retour de deux lanceurs des ligues mineures, le droitier Kevin Eichhorn et le gaucher Ryan Robowski[20].

Après un mauvais début de saison 2011 avec les D-Backs, il est cédé au club de Reno dans les ligues mineures à la fin mai[21]. Il n'est pas rappelé par les Diamondbacks, pour qui il a présenté une moyenne de points mérités de 5,91 en 42 manches et deux tiers lancées. Envoyé au monticule pour 8 départs du début de la saison à son renvoi dans les mineures, il a remporté trois victoires et subi quatre défaites. Il devient agent libre une fois la saison terminée.

Orioles de Baltimore[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2012, Galarraga signe avec les Orioles de Baltimore[22]. Incapable de gagner un poste avec l'équipe, il est libéré le 6 avril 2012.

Astros de Houston[modifier | modifier le code]

Le 21 mai 2012, Galarrage signe chez les Astros de Houston[23]. Il effectue cinq départs, encaisse quatre défaites, et sa moyenne de points mérités s'élève à 6,75 en 24 manches lancées.

Rockies du Colorado[modifier | modifier le code]

Galarraga signe un contrat des ligues mineures avec les Reds de Cincinnati avant la saison 2013 mais ne se taille pas un poste avec le club. Cincinnati l'échange aux Rockies du Colorado le 15 juillet 2013 contre le lanceur des ligues mineures Parker Frazier[24]. Il passe toute la saison 2013 en ligues mineures avec Louisville et Colorado Springs, les clubs-écoles des Reds et des Rockies, respectivement[25].

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Le 3 février 2014, il signe un contrat des ligues mineures chez les Rangers du Texas[26]. Il est libéré de ce contrat le 24 mars suivant, moins d'une semaine avant le début de la saison.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En saison régulière

Statistiques de lanceur
Saison Équipe G GS CG SHO SV V D IP SO ERA
2007 Détroit 3 1 0 0 0 0 0 8.2 6 6,23
2008 Détroit 30 28 0 0 0 13 7 178.2 126 3,73
2009 Détroit 29 25 0 0 0 6 10 143.2 85 5,64
Totaux 62 54 0 0 0 19 17 331.0 227 4,62

Note: G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Missed call ends Galarraga's perfect bid, Jason Beck / MLB.com, 3 juin 2010.
  2. (en) « Tigers pull off minor trade with Rangers », le 5 février 2008, sur le site officiel des Detroit Tigers.
  3. (en) « 2008 AL Rookie of the Year Voting », sur baseball-reference.com.
  4. (en) Statistiques de la Classique mondiale de baseball 2009, sur le site officiel de la MLB.
  5. (en) Joyce's call leads to instant call for replay, Tom Singer / MLB.com, 3 juin 2010.
  6. (en) With video: Kid Rock performs, Armando Galarraga honored at Rally to Restore Sanity, Jonathan Oosting, mlive.com, 1er novembre 2010.
  7. (en) June 03 2010, Worst Person: Bud Selig, 4 juin 2010.
  8. (en) Press Briefing by Press Secretary Robert Gibbs, 6/3/2010, site de la Maison-Blanche, 3 juin 2010.
  9. (en) Governor Granholm Issues Proclamation Declaring Galarraga Pitched Perfect Game, michigan.gov, 3 juin 2010.
  10. (en) Galarraga gets new car, lots of attention, Jason Beck / MLB.com, 3 juin 2010.
  11. (en) Detroit 12, Cleveland 6, Yahoo! Sports, 3 juin 2010.
  12. Un roi sans sa couronne, David Courchesne, Cyberpresse, 3 juin 2010.
  13. (en) Ken Griffey Jr's Retirement Gets Trumped by Jim Joyce, Armando Galarraga, Todd Kaufmann, Bleacher Report, 3 juin 2010.
  14. (en) Selig doesn't change call for Galarraga, Fox Sports, 3 juin 2010.
  15. (en) My Sportsman: Armando Galarraga, Joe Posnanski, Sports Illustrated, 29 novembre 2010.
  16. (en) Joyce off Galarraga's games due to book, Spencer Fordin / MLB.com, 2 juin 2011.
  17. (en) Tigers demote Armando Galarraga to Triple-A six starts after near-perfect game, Aaron Gleeman, NBC Sports, 7 juillet 2010.
  18. (en) Armando Galarraga 2010 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  19. (en) Tigers finalize Penny deal, designate Galarraga, Jason Beck / MLB.com, 18 janvier 2011.
  20. (en) Diamondbacks acquire Galarraga from Tigers, sign Owings, Steve Gardner, USA Today, 24 janvier 2011.
  21. (en) Galarraga outrighted to Triple-A Reno, MLB.com, 21 mai 2011.
  22. (en) Galarraga, Paulino among O's signings, Brittany Ghiroli / MLB.com, 30 janvier 2012.
  23. (en) Astros sign right-hander Armando Galarraga to minor league contract, D.J. Short, NBC Sports, 21 mai 2012.
  24. (en) Parker Frazier traded to Reds for Armando Galarraga, Troy E. Renck, The Denver Post, 15 juillet 2013.
  25. (en) Statistiques d'Armando Galarraga en ligues mineures, baseball-reference.com.
  26. (en) Texas Rangers sign pitchers Daniel Bard, Armando Galarraga, Evan Grant, Dallas Morning News, 3 février 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]