Arabe omanais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arabe omanais
Pays Oman
Région monts Hajar
Nombre de locuteurs 1 090 900[1]
Typologie SVO[1]
Écriture Alphabet arabe
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Oman
Codes de langue
ISO 639-3 acx
IETF acx
Glottolog oman1239

L'arabe omanais, également connu sous le nom d'arabe omani hadari, est une variété d'arabe parlée principalement à Oman.

C'est le dialecte arabe le plus oriental encore parlé aujourd'hui. Il appartient au groupe des parlers du Golfe (appelés également khaleeji). Il était anciennement parlé par les colons omanais au Kenya et en Tanzanie, mais la plupart d'entre eux étaient passés au swahili. On distingue plusieurs dialectes différents en arabe omanais, comme l'arabe du Dhofar et l'arabe shihhi (parlé dans la péninsule de Musandam).[réf. nécessaire]

Localisation[modifier | modifier le code]

L'arabe omanais est parlé dans les monts Hajar et dans quelques régions côtières à Oman[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cette langue est parlée par 1 090 900 personnes dans le monde, dont 720 000 à Oman en 1996. Elle est utilisée comme seconde langue par les locuteurs du harsusi[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Omani Arabic » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c et d Ethnologue [acx].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]