Nzema (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Appolo)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nzema.

Les N'zima sont un peuple de Côte d'Ivoire, du groupe Akan tels les Baoulé, les Agni, les Brons et les Ashanti. Ce groupe a pour symbole totémique le porc et pic.Les N'zima ou Appolonien qui selon des sources occidentales tirent leurs noms de leur beauté et de leur stature. Appelé également Amanhya en référence a l'un de leur roi appelé Amichia qui régna au XIVe siècle.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on rencontre différentes formes : Appelés Amanahya par les Portugais, Apolloniens, Apolo, Appolloniens, Appolo par les explorateurs européens, Asôkô, Assôkô par les Baoulé, Zéma, Zimba par les Mandé. N'zima (mi zi ma) qui veut dire "je sais compter" en relation avec leur sens poussé du commerce dont ils avaient le monopole absolu sur la côte.

Histoire[modifier | modifier le code]

En contact avec les européens principalement les Portugais, les Hollandais, les Anglais et les Français, ils longent la côte d'est en ouest pour fonder la ville de Grand-Bassam, qui deviendra la 1ère capitale de Côte d'Ivoire en 1893. C'est l'un des roi n'zima, le roi Peter, qui signa le premier traité le 19 février 1842 avec la France représentée par Charles Philippe Kerhallet et Alphonse Fleuriot de Langle. Le roi Peter qui régna de 1830 en 1854 était lui même le petit fils du roi Amon, de la famille des N'djua, Ahua ou Mahilé. Grand-Bassam la cité qu'ils fondèrent est tirée de l'expression n'zima "Bazouam", qui veut dire "aide moi à porter ma charge".

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent le n'zima, une langue twi.

Société[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Il y a 7 familles chez les N'zima, chacune avec son symbole et sa fonction dans le groupe. Il s'agit de N'djua, Ahua ou Mahilé (le feu et le chien), les Ezohile (l'eau,le riz, le corbeau) les N'vavile (depositaire de l'Abissa, le maïs) , les Adahonlin (la graine palmiste, le perroquet), les Alonhomba (le vin de palme, le raphia , l'aigle), les Azanhoulé (l'igname et la flûte traditionnelle) et les Mafolé (l'or et l'argent).

Rite funéraire[modifier | modifier le code]

les rites funéraires chez les N'zima font partie de la base de leur civilisation comme l'Abissa, les 7 familles et le mariage etc...Les rites funéraires sont des occasions de retrouvaille des 7 familles qui dans un élan de solidarité procèdent à " l'assié " "dons". Chez les N'zima, les morts ne sont jamais mort car leurs esprits veillent sur les familles et les progénitures.

Notes et références[modifier | modifier le code]

1. Archive National de Dakar

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Grand-Bassam Métropole médiévale des N'zima, tome 1&2 , édition du Cérap
  • Paul Atger : La France en Côte d'Ivoire de 1843 à 1893 Université de Dakar, facultés des lettres et Sciences Humaines 1962
  • Maurice Delafosse : Vocabulaires comparatifs... Ernest Leroux 1904 Paris
  • Jean Baptiste Ducasse, in Paul Roussier : l'Etablissement d'Issiny, Librairie Larose 1935

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]