Jean-Baptiste Mockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Mockey
Description de l'image Jean-Baptiste Mokey.jpg.
Nom de naissance Jean-Baptiste Mockey
Naissance
Abidjan, Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Décès
Route de Bassam, Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Nationalité Ivoirienne
Profession
Autres activités
Maire de la ville de Grand-Bassam
Formation
École de Médecine et Pharmacie William Ponty de Dakar au Sénégal
Distinctions
Grand Croix de l’Ordre National

Jean-Baptiste Mockey, né le , pharmacien de profession, est un homme politique ivoirien. Il a occupé le poste de secrétaire général du PDCI-RDA en 1959, tout en étant vice-Premier ministre, le Premier ministre étant Félix Houphouët-Boigny.

Jean-Baptiste Mockey est né le 4 avril 1915 à Nouamou (Adiaké) alors circonscription d’Aboisso en Côte d’Ivoire. Après des études à Grand-Bassam, à l’École Primaire Supérieur de Bingerville en Côte d’Ivoire puis à l’École Normale William Ponty de Dakar au Sénégal et enfin à l’École de Médecine et Pharmacie de cette même ville, il en était sorti avec le diplôme de pharmacien.

Sa carrière de Pharmacien le fait officier à Abidjan, en Côte d’Ivoire (1936), puis à Bamako et Kayes, au Mali. Mobilisé de 1941 à 1947, il nommé chef-adjoint à la Pharmacie d’approvisionnement de Saint Louis du Sénégal, puis occupe le même poste à Abidjan en Côte d’Ivoire de 1948 à 1953. Jean-Baptiste Mockey entre alors en politique, il est attaché au Gouverneur Pierre Messmer comme adjoint au chef du service social pour l’éducation de base.

En 1947, Jean-Baptiste Mockey est nommé conseillé territorial, puis vice-président de la commission permanente. Militant parmi les premiers, pour le Politique PDCI-RDA, Jean-Baptiste Mockey est arrêté et emprisonné à Bassam en février 1949, acquitté en 1951, Jean-Baptiste Mockey, est fait secrétaire administratif du PDCI-RDA en 1956, et est élu la même année Maire de la ville de Grand-Bassam.

En 1956 et 1957, Jean-Baptiste Mockey se rapproche du secrétariat de Félix Houphouët-Boigny alors ministre du gouvernement Français en Côte d’Ivoire. Puis il prend du recul vis-à-vis de l’administration Publique, se recentre sur son officine de pharmacie et entame une tournée politique moins conventionnelle et qui le fera particulièrement remarqué. En Mai 1957, Félix Houphouët-Boigny, alors premier ministre, choisit Jean-Baptiste Mockey comme vice Premier Ministre chargé du ministère de l’intérieur. Jean-Baptiste Mockey est aussi secrétaire général du Parti, le PDCI-RDA, et directeur de l’Hebdomadaire (FRATERNITE HEBDO)

Jean-Baptiste Mockey est en suite fait ambassadeur de Côte d’Ivoire puis de l’ensemble des pays du Conseil de l’Entente en Israël (1960) et ministre de l’agriculture en 1963.

Jean-Baptiste Mockey devient en 1976 Ministre d’état Chargé de la Santé Publique et de la Population. Le Ministre d’état, Jean-Baptiste Mockey, Grand Croix de l’Ordre National, s’est éteint suite à un accident de la route le 29 janvier 1981.