Antoine Blondel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Blondel
Antoine Blondel.JPG
Fonctions
Directeur général
Eaux et Forêts
-
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
FontainebleauVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Antoine Philippe Léon Blondel né à Paris le , mort à Fontainebleau le était un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut ministre des Finances un court moment entre le 26 octobre et le .

D'avril 1852[1] à février 1854, il fut directeur général des forêts[2]. Après la démission du directeur général des forêts Victorin Legrand à la suite des décrets de 1852, on chercha un successeur à ce poste dans l’inspection des finances. Antoine Blondel fut choisi en raison du succès de sa mission de délimitation des forêts de la Corse[3].

À partir de 1854 il devint membre du conseil d'État et enfin sénateur en 1866[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d'Etat, (lire en ligne), p. 888
  2. « Les ministres des finances de la révolution française au second empire (tome III - 1848-1870) », (prologue - § 39), sur books.openedition.org, (consulté le )
  3. « Nécrologie dans la Revue des eaux et forêts », sur gallica.bnf.fr, (consulté le )
  4. Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 1131 p. (lire en ligne), Notice d'Antoine Blondel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :