Antoine-François Brisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine-François Brisson
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Antoine-François Brisson, né à Paris le et mort à Lyon en 1796, est un avocat français[1].

Inspecteur du commerce et des manufactures de la généralité de Lyon, Brisson avait publié, en 1795, des Mémoires historiques et économiques sur le Beaujolais, Lyon. On lui doit aussi, entre autres : Manière de retirer de la pomme de terre la poudre blanche que l’on nomme amidon, fécule ou farine, Lyon, 1779.

Brisson était membre de l’Académie de Lyon, qui possède vingt-trois manuscrits de lui sur divers sujets, de l’Académie de Villefranche, de la Société économique de Berne et des Sociétés d’agriculture de Beauvais et de Lyon.

Il a également fourni l’article « Toilerie » à l’Encyclopédie de Diderot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif et Dominique Saint-Pierre (dir.), Dictionnaire historique des Académiciens de Lyon : 1700-2016, Lyon, Éd. ASBLA de Lyon, , 1372 p. (ISBN 978-2-9559433-0-4). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article.
  • Joseph-Marie Quérard, La Littérature française contemporaine. XIXe siècle, t. 1, Paris, Daguin Frères, 1842, p. 533.

Liens externes[modifier | modifier le code]