Ansi el-Hajj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hage (homonymie).
Ansi el-Hajj
Description de cette image, également commentée ci-après
Ainsi el-Hajj
Naissance
Jezzine, District de Jezzine,
Drapeau du Liban Liban
Décès (à 76 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture arabe
Genres

Ansi el-Hajj ou Ounsi El Hage (ounsi el-Hajj en arabe : أنسى الحاج), né le à Jezzine, et mort le , est un poète, journaliste, essayiste et traducteur libanais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du journaliste et traducteur Louis hadj et d'une mère libanaise du nom de Marie Akl El-Hadj, il termine ses études secondaires au Lycée Français, puis s'inscrit à l'école supérieure La Sagesse[1] .

Il commence une carrière professionnelle dans le journalisme en 1956, en tant que directeur de la culture de la page du journal Al Hayat, il entre ensuite au journal Un Nahar, où il est responsable de l'édition non-politique et des pages de la rubrique culturelle[1].

En 1964, il fonde la revue de poésie d'Al-Mulhaq qui se veut un supplément culturel de la publication du quotidien Un Nahar[1]. Dans la première partie de cette période, entre 1964 et 1974, il travaille en coopération avec Chawki Abi Shakra sur Al Mulhaq. En plus de son poste permanent à Un Nahar, Ounsi occupe le poste de rédacteur en chef de plusieurs magazines, dont le magazine Al Hasna en 1966 et Arabes et Internationales Nahar entre 1977 et 1989[2].

Entre 1960 et 1994, Il publie des recueils de poésie qui lui assurent la célébrité. Ses œuvres poétiques sont traduites en plusieurs langues, dont le français, l'anglais, l'allemand, l'italien, l'espagnol et le portugais.

Il est également l'auteur de trois volumes d'essais.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Éternité volante : anthologie poétique traduite de l'arabe, Arles, Sinbad/Actes Sud, coll. « La Bibliothèque arabe. Les littératures contemporaines », 1997 (ISBN 2-7427-1389-1)
  • La Messagère aux cheveux longs jusqu'aux sources : et autres poèmes, Arles, Sinbad/Actes Sud, coll. « La petite bibliothèque de Sinbad », 2015 (ISBN 978-2-330-04892-1)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]