Andreas Wissowatius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Pologne image illustrant le protestantisme
Cet article est une ébauche concernant la Pologne et le protestantisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Andreas Wissowatius, de son nom polonais Andrzej Wiszowaty, (1608-1678) fut un théologien unitaire.

Il naquit en Grand-duché de Lituanie, dans une famille de l'Aristocratie polonaise. Il était petit-fils par sa mère de Fauste Socin. Il étudia au collège des Unitaires de Raków et desservit plusieurs églises anti-trinitaires à Cologne et en Lituanie. Il vécut toujours errant et poursuivi à cause de l'ardeur avec laquelle il propageait ses doctrines, et mourut en Hollande.

On a de lui plusieurs écrits polémiques, entre autres:

  • une thèse contre la Trinité, qui fut réfutée par Leibniz, dans sa Defensio Trinitatis contra Wissowatium (1669).
  • Narratio compendiosa, quomodo in Polonia a Trinitariis reformatis separati sint Christiani unitarii (1678)
  • Religio rationalis, seu de Rationis judicio in controversiis, etiam theologicis ac religiosis (1685)
  • la Bibliotheca Fratrum polonorum (1668), recueil des écrits des Frères polonais édité par ses soins.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « André Wissowatius » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Liens externes[modifier | modifier le code]