Amman (fonction)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amman (homonymie).

L'amman, en latin praetor est le nom donné dans le duché de Brabant à l'officier royal, auprès du magistrat, chef suprême de l'exercice judiciaire dans les diverses circonscriptions judiciaires ou ammanies, qui en cette époque où la séparation des pouvoirs n'existait pas, était à la fois juge, accusateur, chef de la "police" (pour user d'un mot actuel), responsable des prisons, etc.

Il représentait dans sa fonction le pouvoir judiciaire du duc lui-même qui de ce fait le nommait directement. À Bruxelles, la fonction d' amman a rapidement supplantée celle de vicomte qui à l'origine avait une fonction presque semblable, mais qui étant héréditaire échappait de ce fait au duc, qui préféra valoriser l’amman choisi par lui parmi ses hommes liges.

Il lui était adjoint à Bruxelles, un lieutenant-amman. La fonction d’amman, qui existait aussi à Anvers, fut surtout importante à Bruxelles, capitale de fait puis de droit du Duché.

L'ammanie de Bruxelles[modifier | modifier le code]

L'ammanie de Bruxelles était divisée depuis 1334 en six mairies : Vilvorde, Campenhout, Rhode-Saint-Genèse, Asse, Merchtem et Capelle-au-Bois[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Boffa, "Le différend entre Sweder d'Abcoude et la ville de Bruxelles. La chute du château de Gaesbeek (mars avril 1388)", dans : Mélanges André Uyttebrouck, Bruxelles, 1996.

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :