Amatol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un composé chimique
Cet article est une ébauche concernant un composé chimique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'amatol est un explosif militaire qui était composé d'un mélange de TNT et de nitrate d'ammonium[1]. Mis au point par les forces armées allemandes, le mot « amatol » a été forgé par des Britanniques qui croyaient qu'il était fait d'ammonium et de toluène (un matériau servant à fabriquer le TNT). L'amatol a été utilisé principalement durant les Première et Seconde Guerres mondiales par les différentes armées en conflit.

L'amatol est constitué de trinitrotoluène (TNT) et de nitrate d'ammonium (NO3 NH4+) dans des proportions stœchiométriques. Le produit mélangé a une puissance un peu moins explosive que le TNT pur, l'équivalent TNT est de 0,8. L'amatol a été l'un des premiers explosifs militaires largement utilisé car il est insensible aux chocs, à la chaleur et au froid. En outre, l'amatol est relativement facile à manipuler. En tant qu'explosif militaire, il a été utilisé dans les bombes aériennes, les obus, les grenades sous-marines et les mines navales[2]. Les chimistes allemands avaient mis au point l'amatol dans le but de pouvoir aussi l'utiliser comme engrais en le mélangeant à de l'engrais phosphaté.

Depuis les années 1960, l'amatol a été remplacé par d'autres explosifs, tels Composition B, torpex et tritonal, à base de RDX ou de Semtex.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Navy Department, U.S. Explosive Ordnance, Washington, D.C., Bureau of Ordnance, (lire en ligne), p. 580
  2. (en) G. I. Brown, The Big Bang: a History of Explosives, Stroud, Gloucestershire, Sutton Publishing, , 256 p. (ISBN 0-7509-1878-0, OCLC 40348081, LCCN 98230235), p. 158-163