Composition B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La composition B est un explosif militaire, composé d'un mélange de RDX et de TNT. Elle est utilisée comme explosif principal dans les obus d'artillerie, les roquettes, les mines terrestres, les grenades[1].

Elle a été également utilisée dans les lentilles explosives des bombes A (de type à implosion) développées par les États-Unis.

Composants[modifier | modifier le code]

Le pourcentage standard en masse est le suivant (Référence: Military Specification MIL-C-401) :

  • 59,5 % de RDX (vitesse de détonation 8 750 m/s)
  • 39,5 % de TNT (vitesse de détonation 6 900 m/s),
  • 1 % de cire de paraffine pour améliorer sa manutention (agent stabilisant).

Plus couramment, elle est décrite sous le vocable 60/40 RDX/TNT avec 1 % de cire.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La composition B était extrêmement courante dans les munitions occidentales et était l'explosif standard pour les munitions depuis le début de la seconde Guerre mondiale jusqu'au début des années 1990. Depuis des explosifs moins sensibles ont commencé à la remplacer.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Densité : 1,65 g/cm³

Vitesse de détonation : 8 050 m/s

Utilisation notable[modifier | modifier le code]

Dans le film Il faut sauver le soldat Ryan (Saving Private Ryan), il est fait mention du "mélange B" lorsque le Capitaine John H. Miller demande quelles sont les ressources restantes pour tenir le pont. Il en utilise pour fabriquer les sticky bombs qui seront collées aux roues des chars allemands.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul W. Cooper, Explosives Engineering, New York, Wiley-VCH,‎ 1997 (ISBN 978-0-471-18636-6, LCCN 96013573)