Amélie Kretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kretz.

Amélie Kretz
Image illustrative de l’article Amélie Kretz
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Sainte-Agathe des Monts (Québec - Canada)
Taille 1,68 m (5 6)
Poids de forme 53 kg (117 lb)
Surnom Am
Club RTC Guelph
Équipe Wizards (Wollongong-Australie)
Entraîneur Jamie Turner

Amélie Kretz née le à Sainte-Agathe des Monts au Canada est une triathlète professionnelle canadienne, championne du Canada en 2013 et en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Amélie Kretz

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Amélie Kretz est née en 1993, elle est la fille de Patrice Kretz et d’Annie Blanchard, elle a un frère aîné[1]. Très jeune, elle a la passion du sport, elle a pratiqué le golf, le ski alpin, le hockey-sur-glace, le VTT et le football. À l'âge de 8 ans, son père l'inscrit et l'emmené à Trois-Rivières pour s'essayer sur un triathlon. Elle a été conquise par cette compétition[1]. De 2010 à 2013, elle fait partie des équipes du Canada juniors et espoirs pour représenter son pays dans les compétitions internationales, elle remporte la médaille de bronze au championnat du monde espoirs 2013 à Londres[2].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

En 2013, elle remporte une épreuve de la Coupe du monde à Edmonton et devient du même coup, championne du Canada élite[3], performance qu'elle renouvelle l'année d'après[4]. Depuis 2015 sa partenaire d'entraînement est Gwen Jorgensen double championne du monde, sous la coupe de l'entraîneur néo-zélandais Jamie Turner, la championne olympique américaine avoue dans une interview, avoir souvent du mal à suivre Amélie dans les entraînements de cyclisme[5], qui est le gros point fort de la double championne du Canada. Amélie obtient la 34e place aux Jeux Olympiques de Rio 2016, elle est dans les premières places lors de la partie cyclisme, mais elle chute à la suite d'une faute technique dans une descente, étant toujours perturbée par une collision avec une voiture trois semaines avant les Jeux, dans une descente également[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a été étudiante en nutrition humaine appliquée à l’Université de Guelph, en Ontario, elle vit en 2017 à Blainville au Québec[1]. Elle est ambassadrice pour l'association Procure (Halte au cancer de la prostate) et de Rapides et Radieuses[7].

Palmares[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon depuis 2013[8],[9].

Année Compétition Pays Position Temps
2016 Coupe d'Europe - étape de Malmö Drapeau de la Suède Suède Médaille d'argent h 59 min 23 s
2015 Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'argent h 1 min 46 s
Coupe d'Océanie - étape de Wollongong Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'or h 0 min 37 s
2014 Coupe panaméricaine - étape sprint de Magog Drapeau du Canada Canada Médaille d'or h 2 min 15 s
Championnats du Canada
2013 Coupe du monde - l'étape sprint d'Edmonton Drapeau du Canada Canada Médaille d'or h 3 min 18 s
Championnats du Canada
Coupe panaméricaine - étape de Mazatlán Drapeau du Mexique Mexique Médaille d'argent h 12 min 26 s
Coupe panaméricaine - étape de Bridgetown Drapeau de la Barbade Barbade Médaille d'or h 2 min 39 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bio Amelie Kretz », sur www.olympic.ca (consulté le 23 juillet 2017).
  2. « Bonne chance à la triathlonienne Amélie Kretz! », sur www.blainville.ca (consulté le 23 juillet 2017).
  3. « Amelie Kretz 2013 Edmonton ITU », sur www.ottawacitizen.com (consulté le 23 juillet 2017).
  4. « Amelie Kretz Win National Triathlon Championship », sur www.triathlonmagazine.ca (consulté le 23 juillet 2017).
  5. « Bonnevilles Porte-paroles », sur www.lapresse.ca (consulté le 23 juillet 2017).
  6. « La québécoise termine 34éme », sur www.rds.ca (consulté le 23 juillet 2017).
  7. « Amélie Kretz vue par la numéro un mondiale », sur www.defi808bonneville.com (consulté le 23 juillet 2017).
  8. « Amélie Kretz Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 23 juillet 2017).
  9. « Palmarès ITU : Amélie Kretz », sur www.triathlon.org (consulté le 23 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]